POLITIQUE & INSTITUTIONS

Exposition place de l'Europe

Le tram expliqué via un très grand écran tactile



expotram.jpg

Plus de 80 éléments interactifs sont présentés via l'écran géant tactile dans l'exposition dédiée aux chantiers du tram. (Photo: Paperjam/DR)

Installé depuis la mi-juin place de l’Europe, le conteneur qui accueille l’exposition destinée à promouvoir le futur tram de la capitale a été inauguré ce mardi. Le tout avec une technologie 100% «made in Luxembourg».

Projet tant attendu que critiqué depuis des années, le tram fait de plus en plus parler de lui alors que les premières phases du chantier sont sur le point de débuter. Moins d’une semaine après avoir dévoilé le design des futures rames, c’est au tour de l’exposition permanente d’être inaugurée. Et pour ce faire, les responsables du projet ont mis les petits plats dans les grands.

Car si l’exposition prend place dans un banal conteneur, d’une superficie équivalente à celui de l’exposition sur les travaux du pont Adolphe et installé depuis la mi-juin, elle recueille des informations qui nécessiteraient «plus de 200 m2» dans une exposition classique selon ses concepteurs. Un gain de place rendu possible grâce à une technologie innovante, «made in Luxembourg» de surcroît. Sur un écran géant – composé de huit écrans distincts – quelque 80 éléments sont ainsi présentés au public. Des éléments explicatifs mais aussi et surtout interactifs. Vidéos, cartes et autres textes, disponibles dans trois langues, sont en effet manipulables par les visiteurs. Une performance rendue possible grâce à Inui Studio, société basée à Foetz.

0,1% du coût du projet global du tram

La conception graphique et la nature des contenus, pour leur part, ont été confiées à l’agence Accentaigu. Cette dernière a ainsi mis au point notamment des quiz destinés à tous les âges ou intégré une caméra pour permettre de prendre des «selfies» et de les publier sur les réseaux sociaux.

Installé place de l’Europe, le conteneur restera en place jusqu’en 2017, date de la mise en service prévue du premier tronçon du tram, qui reliera la gare centrale au Kirchberg. Puis, il sera déplacé en fonction des autres phases du chantier, qui doit s’étaler jusqu’en 2021. À noter qu’en plus des éléments liés au tram en lui-même, l’exposition présente également des informations sur la réalisation de l’arrêt Kirchberg-Pfaffenthal, ainsi que l’élargissement du Pont Rouge. Le budget de cette exposition est de 700.000 euros, répartis entre Luxtram, les CFL et le Fonds Kirchberg, partenaires officiels. Soit 0,1% de l’enveloppe de 565 millions d’euros attribuée à l’ensemble de la création de la ligne de tram.