POLITIQUE & INSTITUTIONS

Vera Spautz

«Le site de Schifflange possède un énorme potentiel»



spautz.jpg

Pour Vera Spautz (LSAP), ce sont «aux pollueurs de payer» pour l'assainissement du site de Schifflange. (Photo: Charles Caratini / archives)

Une semaine après qu’ArcelorMittal a annoncé confier l’avenir de son ancien site de production en veille depuis 2011 à Agora, la bourgmestre d’Esch-sur-Alzette, Vera Spautz (LSAP), fait état mardi des reconversions possibles du site.

«Le site de Schifflange possède bien évidemment un énorme potentiel, que ce soit pour y construire des logements ou des bureaux», indique mardi Vera Spautz (LSAP), bourgmestre d’Esch-sur-Alzette, au micro de nos confrères de 100,7. Une référence directe au choix annoncé la semaine dernière du numéro un mondial de l’acier de confier l’avenir de son site à Agora, société spécialisée dans la réhabilitation de friches industrielles. Et accessoirement société contrôlée conjointement par l’État et ArcelorMittal.

Pour la bourgmestre socialiste, l’étude qui devrait mener à un nouveau projet urbain ne pourra faire l’impasse sur un volet dépollution du site. «Et ce sera aux pollueurs de payer», affirme-t-elle. Un rendez-vous avec Étienne Schneider (LSAP), ministre de l’Économie, a d’ailleurs d’ores et déjà été fixé pour le 15 février pour évoquer cette épineuse question de la dépollution des terrains, indispensable avant tout nouvel aménagement.

Vera Spautz candidate pour 2017

Pour rappel, le site doit faire l’objet d’une étude destinée à analyser la faisabilité technique et économique de nouveaux aménagements sur un ensemble de terrains étalés sur 62 hectares, répartis sur le site de Schifflange, certaines parcelles de Schlassgoart et des terrains appartenant à l’État via le Fonds du rail. Les conclusions ne sont pas attendues avant «deux à trois ans», selon ArcelorMittal.

Au cours de l’interview, Vera Spautz a indiqué également qu’Esch-sur-Alzette entendait bel et bien postuler, avec l’ensemble du sud du pays, pour décrocher l’organisation des festivités liées à la capitale européenne de la culture en 2022. «Plus de détails seront apportés dans les prochaines semaines», a-t-elle précisé, avant un dépôt officiel de candidature le 14 juin prochain, à Luxembourg-ville. Concernant les prochaines élections communales, prévues en octobre 2017, Vera Spautz a indiqué qu’elle se présenterait pour obtenir un nouveau mandat de six ans.