ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Le marketing primé



Paperjam

Les meilleures initiatives marketing 2003-2004, elles aussi, recevront un prix, remis par le Marketing Club de Trèves.

On connaissait les tro-phées de la pub. Voilà qu'il faudra désormais compter aussi avec les trophées récompensant les meilleures réalisations enregistrées dans le domaine du marketing, et ayant contribué au succès d'une entreprise. La remise de ces Marketing Award Trèves-Luxembourg 2005, qui se déroulera le 13 septembre prochain, est une initiative du Marketing Club de Trèves, association professionnelle réunissant quelque 150 membres dans la région Trèves/Luxembourg, dont une quinzaine sont établies au Grand-Duché.

"L'idée est d'ancrer le marketing dans les têtes des responsables de l'économie régionale en tant qu'instrument central des entreprises", explique Bernd Neissen, président du Marketing Club de Trèves, alléché par la possibilité de pouvoir présenter, à un large public, des stratégies de succès reconnues. "Le marketing, c'est bien plus que de la publicité. C'est la réflexion sur la politique tarifaire, sur les modes de distribution et sur la communication. Le marketing est un outil actif pour donner des impulsions positives sur un marché", résume-t-il.

Cet award souhaite récompenser des efforts et des idées créatives, des innovations, des plans visionnaires, mais aussi leur mise en oeuvre. Entreprises de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, mais aussi institutions privées et publiques: tous les types de structures sont concernés par ce trophée - prévu d'être décerné tous les deux ans - y compris celles qui ne sont pas membres du Marketing Club. "Le concept seul est décisif, non pas le secteur. Par cette initiative nous voudrions toucher l'ensemble de la créativité et de la diversité des entreprises, allant de la grande société industrielle jusqu'aux PME", précise Edwin Steffen, secrétaire général de l'association.

L'ouverture de cet award vers son voisin luxembourgeois entre, pour le Marketing Club de Trèves, dans une logique d'expansion de sa démarche de communication au-delà de la Moselle, mais aussi d'une volonté de mieux connaître ce qui se fait de ce côté-ci de la frontière. "Il y a des entreprises très intéressantes et porteuses de succès au Luxembourg, mais nous ne les connaissons pas!", regrette M. Neissen.

Une touche luxembourgeoise dans le jury

Evidemment, on peut aussi supposer que l'association souhaite, dans le même temps, élargir la base de ses membres... Du reste, une fois par an, elle organise aussi une conférence au Luxembourg. La prochaine se déroulera le 8 mars et accueillera, à la Chambre de Commerce du Luxembourg, Jean-Claude Bintz (directeur et fondateur de l'oérateur de téléphonie Voxmobile), qui interviendra sur le thème "Marketing: faits et émotions".

Le jury, appelé à se prononcer, est évidemment très "germanique": il se compose du Pr. Bernhard Swoboda, titulaire de la chaire de marketing et commerce de l'Université de Trèves; Mme Christiane Horsch, responsable du département de l'économie de la ville de Trèves, M. Hanns Rendenbach, président de l'association des entreprenneurs de Trèves, M. Arne Rössel, secrétaire général de la Chambre d'Industrie et du commerce de Trèves et M. Rudi Müller, président de la Chambre des Arts et Métiers.

Mais il y aura néanmoins une "touche" luxembourgeoise, avec la présence de Pol Goetzinger, en tant que président de MarkCom Luxembourg, membre du Marketing Club de Trèves. "Nous partageons avec eux la même vision fédératrice et le même souhait d'épanouissement des professionnels du secteur, que ce soit du côté des agences que de celui des clients. Cette démarche transfrontière, même si elle n'a pas été concertée, était tout à fait logique", note-t-il.

Du reste, il n'est pas impossible que dans les années à venir, cet award couvre non plus la seule région Trèves/ Luxembourg, mais franchisse encore d'autres frontières vers la Belgique ou la France.