POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Statistiques

L’agriculture biologique gagne du terrain



En cinq ans, la surface consacrée à l’agriculture biologique au Luxembourg a augmenté de 16,7%. (Photo: DR)

En cinq ans, la surface consacrée à l’agriculture biologique au Luxembourg a augmenté de 16,7%. (Photo: DR)

Dans l’Union européenne, plus de 11 millions d’hectares étaient consacrés à l’agriculture biologique l’an dernier, dont 4.216 pour le seul Luxembourg. Les chiffres sont en constante progression.

L’agriculture biologique a continué de gagner du terrain dans l’Union européenne en 2015, couvrant désormais plus de 11 millions d’hectares, soit plus de 6% de la superficie agricole, indique Eurostat.

Au total, un peu plus de 11 millions d’hectares dédiés à l’agriculture biologique étaient certifiés, ou en cours de conversion l’an dernier, soit 6,2% de la superficie agricole totale de l’Union européenne. C’est presque 2 millions d’hectares de plus qu’en 2010.

De plus en plus de producteurs se sont engagés à respecter les principes de l’agriculture biologique. Eurostat en a comptabilisé 271.500 à la fin 2015 dans l’Union européenne, soit une augmentation de 5,4% sur un an.

L’Autriche loin devant

Quatre États membres – l’Espagne, l’Italie, la France et l’Allemagne – concentrent plus de la moitié (52%) de la superficie totale consacrée au bio et du nombre total de producteurs.

Le pays le plus bio dans son agriculture est l’Autriche, qui y consacre 20,3% de sa surface agricole, suivi de la Suède (17,1%). À l’inverse, l’agriculture biologique est peu développée à Malte (0,3%) et en Irlande (1,6%).

Le Luxembourg se situe lui en 21e position européenne avec 3,2% de sa surface agricole totale consacrés au bio, sur une superficie de 4.216 hectares.