POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Événement

La foire de printemps, l’indicateur météo



francine_closener_paperjam_luxexpo_foire_de_printemps.jpg

Une hirondelle ne fait pas le printemps, la foire du même nom (organisée à Luxexpo), oui. (Photo: Luxexpo)

La secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, s’est exprimée samedi lors du traditionnel et hétéroclite rassemblement de représentants de la vie économique luxembourgeoise, qui se tient à Luxexpo du 10 au 18 mai. L’occasion de faire le point sur la situation économique du Luxembourg. L’optimisme est de mise.

Si le climat ces jours-ci ne le présage guère – saints de glace obligent –, la traditionnelle Foire de printemps rappelle que la belle saison est à nos portes. Il en va de même pour la situation économique. Si la tendance est à la sinistrose du fait de plans de rigueur en cours dans les dépenses publiques, Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, est venue rappeler ce samedi, à cet événement rassemblant toute une variété de représentants du tissu économique luxembourgeois, que les perspectives pour les prochaines années n’étaient «après tout pas si mal».

Celle qui remplaçait le ministre de l’Économie, parti justement chercher le soleil – au sens propre comme au figuré – sur la côte ouest-américaine, a pioché pêle-mêle des agrégats économiques pour soutenir son propos. Citant le Statec et une prévision de 3,1% pour 2014 (l’institut statistique table en réalité sur une croissance de 2,7% pour cette année, le comité de prévision sur 3,1%, la Commission européenne sur 2,6% et l’OCDE 2,2%) ou encore les chiffres d’une inflation mesurée (1,5% pour 2014) et d’un taux d’emploi positif (de 2,5% par an sur les trois prochaines années), Francine Closener a voulu montrer que tout n’était pas si austère.

Une pincée de mesures

Dans son discours, la secrétaire d’État a rappelé que les mesures d’économie préconisées par le gouvernement (notamment 10% de réduction de dépenses hors salaires dans chaque ministère) devaient être associées à des démarchages et des investissements pour attirer les sociétés à venir s’implanter au Luxembourg.

Outre ces déclarations d’intention générale, Francine Closener a rappelé quelques mesures précises telles que le passage de 3 à 17% de la TVA pour les constructions de logements locatifs ou la mise en œuvre du standard de maison passive pour 2018, au lieu de 2020, comme le prévoient les textes européens.

Concernant l’événement en tant que tel, la Foire de printemps – revenue à son format de neuf jours et donc incluant deux weekends – rassemble cette année 360 exposants de tous secteurs confondus.