ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Initiative Spaceresources.lu

Kleos Space entre à la Bourse de Sydney



pc_kleos-space_07022018_v2.jpg

Andy Bowyer, CEO de Kleos Space, ici aux côtés d’Étienne Schneider, ministre de l’Économie, avait annoncé début février son intention d’intégrer la Bourse australienne (ASX) au troisième trimestre 2018. C’est désormais chose faite. (Photo: Kleos Space/Archives)

Deuxième levée de fonds en l’espace de six mois pour Kleos Space. La start-up basée à Belval vient de lever 6,96 millions d’euros et annonce son entrée à la Bourse australienne ce vendredi. Ce financement lui permet de lancer son premier système de satellites courant 2019.

Elle l’avait annoncé, et elle l’a fait. La start-up luxembourgeoise Kleos Space a fait son entrée à la Bourse de Sydney (ASX) ce vendredi à 11h (heure locale). Pour ce faire, celle qui est également membre de l’initiative Spaceresources.lu a clôturé une levée de fonds de 6,96 millions d’euros.

Arrivée au Grand-Duché, et plus précisément au Technoport de Belval, il y a tout juste un an, Kleos Space avait déjà réalisé une première levée de fonds de 1,4 million d’euros en février dernier.

Un développement confirmé vers l’Océanie

L’entreprise luxembourgeoise, propriété de la firme Magna Parva, est spécialisée dans la vente de renseignements géolocalisés à grande échelle à destination de sociétés d’assurances, de sociétés d’analyse de données ou actives dans la défense ou la sécurité intérieure. 

Cette deuxième levée de fonds de près de sept millions d’euros va lui permettre de lancer son premier système de satellites mi-2019, d’après un communiqué de la société. «Kleos Space cible les 25,95 milliards d’euros du marché mondial de l’ISR (renseignement, surveillance et reconnaissance)», précise-t-elle.

Dans son développement vers l’Océanie et l’Asie-Pacifique, la start-up avait créé en avril dernier sa première filiale en propriété exclusive à l’étranger, Kleos Space Pty Ltd, enregistrée en Australie. L’entreprise avait alors expliqué que cela lui permettait de «s’aligner sur la récente promesse du gouvernement australien d’investir 313 millions d’euros pour améliorer les capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance spatiales australiennes».

Au Luxembourg, Kleos Space annonçait, en février dernier, la création «à court terme» de plus de 50 emplois.