PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Expansion internationale

Iwi s'intéresse à Israël



i.php_.jpg

Luc Rasschaert, CEO d'Iwi (Photo: Luc Deflorenne )

Suivant une volonté d’expansion hors des frontières européennes, International Wealth Insurer (Iwi) vient de développer une solution d’assurances vie patrimoniales sur mesure pour des clients résidant en Israël. Lancés en janvier dernier, ces nouveaux services ont été développés en collaboration avec Rosak, un cabinet d’avocats de Tel-Aviv.

Le déclencheur de la récente percée d’Iwi en Israël, est, comme à chaque fois, une demande des courtiers, relais de la société sur le terrain. «À l’instar de solutions développées de manière tailor made pour des résidents italiens, belges, allemands ou français, nous avons mis au point des produits, entre autres liés au tax planning ou au planning successoral, destinés à une clientèle israélienne, contextualise Luc Rasschaert, CEO d’Iwi. Nous ne sommes pas présents de manière directe sur le marché, ce sont nos partenaires qui étaient déjà en contact avec des clients israéliens. Ce nouveau segment participe à notre envie d’investiguer plusieurs zones hors Europe et de nous diversifier.»

Pour Loris Mattea, senior wealth planner, une fois le partenaire israélien trouvé, une des priorités avant de s’attaquer à ce nouveau marché était de s’assurer que la loi locale reconnaissait bien la possibilité pour ses citoyens de souscrire à une assurance vie auprès d’un partenaire étranger.

«Cette possibilité existe bel et bien dans le code d’assurance israélien. Comme nous opérons ces services depuis le Luxembourg, les produits répondent, en outre, en tout point aux exigences luxembourgeoises. Comprendre l’environnement légal est généralement la première étape à effectuer». La cible visée est le fameux groupe des «high net worth individuals», qui ne veulent pas conserver tous leurs actifs sur le sol israélien et sont à même d’investir un million d’euros au minimum.   

Sortir du continent

S’il est trop tôt pour parler en termes d’objectifs ou de parts de marché, la société a bon espoir que l’option israélienne soit rapidement rentable. La stratégie d’expansion d’Iwi ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. «Même si nous avons le terme 'international' au cœur de notre nom, nous sommes essentiellement actifs en Europe. Une de nos priorités est à présent de trouver du potentiel au-delà. Nous examinons différentes autres localisations en ce moment. Nous sommes une société d’une taille modeste, notre stratégie est de nous concentrer sur quelques segments pour éviter de nous disperser. Notre approche du risque est modérée, confie le CEO. Quand nous visons un marché, nous procédons d’abord à une analyse très approfondie. C’est dans cette optique que nous recourons généralement à des partenaires locaux afin d’être sûrs de notre compliance et d’avoir un avis externe pertinent sur ce que nous proposons.»

Connu pour son triangle de sécurité, le Luxembourg a une carte à jouer dans l’assurance vie mondiale. «Le pays a une excellente réputation en matière de fiabilité et de sûreté. La prudence fait partie de son ADN. Le fait que les compagnies d’assurance ne détiennent pas elles-mêmes les titres, mais fassent appel à une banque dépositaire est un des éléments qui rassure beaucoup les clients. La confiance est clé dans notre métier. En ce sens, la place a beaucoup à offrir à l’étranger», achève Luc Rasschaert.