PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Polémique

Grulms: «Le secteur financier pas fragile.»



grulms-archives.jpg

Fernand Grulms (LFF): «Ces gens comparent des pommes et des poires. C’est complètement farfelu.» (Photo : archives paperJam)

Le CEO de Luxembourg For Finance réagit à l’article de die Welt qui mettait en doute le modèle économique du Luxembourg. Pour Yves Wagner, directeur de BCEE AM, Chypre et le Grand-Duché ne sont pas du tout comparables.

«Ces gens comparent des pommes et des poires. C’est complètement farfelu. Le secteur financier n'est pas fragile.» Fernand Grulms, CEO de Luxembourg for Finance (LFF) jusqu'à juin, réagit à l’article paru ce mercredi dans le journal allemand die Welt.

Rebondissant sur la crise chypriote, le quotidien estimait que le business model du Grand-Duché n’était guère plus enviable que celui de l’île méditerranéenne en raison de la taille démesurée des dépôts des particuliers et des entreprises, au regard de la taille de l’économie (un ratio supérieur à 500%). «Il s’agit d’une campagne déguisée de protectionnisme. On semble suggérer qu’il faut placer forcément ses dépôts dans le pays où l’on réside.»

Siemens et le PIB de Munich

Pour Fernand Grulms, cette analyse reviendrait par exemple à comparer le chiffre d’affaires du géant électronique Siemens, avec le PIB de Munich. «De la même façon que Siemens produit des composants électroniques pour le monde entier, les intermédiaires financiers luxembourgeois offre des services financiers partout en Europe et au-delà.»

Il estime donc les dépôts bancaires ne sont pas un indicateur fiable du risque du système financier. «Tout dépend de ce que les banques font de leurs dépôts», poursuit-il. «L’indicateur approprié, ce sont les actifs et leur qualité.»

Banques allemandes

Le représentant de la place fait aussi remarquer que les banques établies au Luxembourg sont des filiales d’établissements étrangers, dont beaucoup sont allemands. «La principale banque domestique du marché est la BCEE (Banque et Caisse d’Épargne de l’État), une banque 100% publique qui a été classée plusieurs fois parmi les 10 banques les plus sûres du monde.»

Il note enfin que le pays est noté triple A par les agences de rating, que le ratio dette/PIB se limite à 19% et que les acteurs économiques opèrent dans un climat politique sûr et stable. Ce qui est loin d'être le cas de Chypre.

Pour Yves Wagner, directeur de BCEE Asset Management, les modèles ne sont pas du tout comparables : « Nous avons au Luxembourg un modèle de développement de la place financière, qui est extrêmement diversifié. Une grande partie des fonds vient par exemple des fonds d'investissement. Or, ces dépôts sont extrêmement importants»