ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Adapter son business model

Editus veut avoir réponse à tout



jerome_guilmain.jpg

Pour Jérôme Guilmain, Editus doit aider à répondre aux différents besoins quotidiens des résidents luxembourgeois. (Photo: Editus)

Editus ne se considère plus comme un producteur d’annuaires, mais se voit comme un partenaire marketing des professionnels luxembourgeois. La filiale de Post Luxembourg multiplie les innovations digitales pour couvrir une large gamme de services.

C’est ce vendredi qu’Editus lance sa nouvelle campagne annuelle de distribution des annuaires téléphoniques. 115.000 exemplaires ont été imprimés cette année, un chiffre calculé en fonction de la demande des années précédentes. «Ce chiffre reste parfaitement stable depuis plusieurs années», observe Jérôme Guilmain, directeur clients chez Editus Luxembourg. «Nos produits papier restent très populaires parmi la population luxembourgeoise.»

Une situation étonnante, alors que, dans les marchés voisins, les producteurs d’annuaires sont sur la corde raide depuis plusieurs années, concurrencés par les recherches sur internet. «Ceux qui souffrent sont ceux qui n’ont pas anticipé cette transformation», poursuit le responsable clients d’Editus. «Pour nous, l’annuaire reste un socle qui nous a servi à développer d’autres services.»

Répondre aux besoins du quotidien

Aujourd’hui, la filiale du groupe Post Luxembourg revendique trois supports: le papier, son site internet Editus.lu, et une application mobile. Selon ses derniers chiffres, elle enregistre mensuellement 1,3 million de demandes en ligne. «Nous avons entamé notre transformation digitale il y a déjà plusieurs années», convient M. Guilmain. «Désormais, quand un utilisateur vient sur notre site, ce n’est plus seulement pour obtenir une adresse, mais un ensemble d’informations liées à son quotidien.»

A l’affût des besoins des résidents luxembourgeois en termes d’infos services, l’annuaire permet de réserver une table dans un restaurant, de trouver un trajet ou de prendre rendez-vous en ligne chez un médecin.

Fournir toute l’information nécessaire à la prise de décision.

Jérôme Guilmain, directeur clients Editus Luxembourg

«Nous devons encore multiplier ces services», insiste-t-il. «L’objectif est de pouvoir fournir toute l’information nécessaire à la prise de décision. Au client qui cherche un restaurant, nous ne nous contenterons plus de donner l’adresse et les heures d’ouverture. Il disposera aussi, par exemple, d’une vidéo qui lui permettra de voir si c’est bien l’ambiance qu’il recherche.»

Editus ne se considère donc plus comme un éditeur d’annuaires, mais comme «un partenaire marketing des entreprises luxembourgeoises, capable de faire en sorte que les professionnels puissent s’adresser de la manière la plus directe à leur cible».

Et pour que l’annuaire papier reste à la page, à partir de cette édition, il fait appel à la réalité augmentée pour permettre de faire glisser une recherche de l’imprimé vers le digital. En scannant un encart avec son smartphone, l’utilisateur passe directement à un autre niveau d’informations. «Ce concept a déjà été adopté par une base importante d’annonceurs», note Jérôme Guilmain. «Mais notre objectif est vraiment de le voir se généraliser.»