POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Social

Convention collective signée pour le bâtiment



shutterstock_1246292059.jpg

Deux jours de congé de plus dans le secteur du bâtiment. (Photo: Shutterstock)

La nouvelle convention collective pour le secteur du bâtiment et du génie civil a été signée. Elle concerne 18.000 salariés.

L’OGBL a annoncé la signature ce mardi du renouvellement de la convention collective de travail dans le secteur du bâtiment et du génie civil, après un accord trouvé fin octobre.

L’accord signé aujourd’hui prévoit entre autres:

  • Une augmentation des salaires tarifaires de 2,4% sur 3 ans (1% au 1er janvier 2019, 0,7% au 1er janvier 2020 et 0,7% au 1er janvier 2021).
  • Une augmentation des salaires réels de 2%, par le biais d’une revalorisation de la prime de fin d’année qui passe de 5 à 7%. Cette surprime de 2% n’est pas conditionnée. Le complément de prime lié aux accidents de travail et à la sécurité est abrogé et intégré dans la surprime de 2%.
  • L’instauration d’un droit à la formation continue pour tous les salariés et la reconnaissance de la qualification obtenue (revalorisation salariale correspondante).
  • L’amélioration des conditions de travail des salariés administratifs, qui obtiennent deux jours de congé supplémentaires (27 jours au total) et le versement d’une prime de fin d’année identique aux autres salariés tombant sous le champ d’application de la convention collective de travail.
  • La prise en charge de la formation professionnelle continue des chauffeurs de camion.

L’OGBL se félicite aussi que «la revendication patronale portant sur l’instauration d’un système de flexibilité néfaste ait su être évitée». Le syndicat voit là le résultat de la mobilisation massive du 5 juillet dernier à Luxembourg-ville.

«Cet accord garantit des avancées majeures pour les salariés du secteur», conclut le syndicat.