POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Sondage

Claude Wiseler en tête dans le Centre



claudewiseler_tageblatt.jpg

Malgré un léger tassement, Claude Wiseler confirme sa première place dans le Centre. (Photo: Steve Eastwood / archives)

Le chef de fraction du CSV devance le Premier ministre dans le sondage Politbarometer du Tageblatt.

Usure du pouvoir ou dure réalité politique? À l’instar des résultats dans le Nord et dans l’Est, les élus de la coalition gouvernementale en place perdent des points également dans le Centre, selon le Politbarometer mené par TNS-Ilres pour le compte du Tageblatt.

Quel politicien devrait jouer un rôle important à l'avenir, lequel pas? Les sondés du Centre ont donc répondu à leur tour à cette question.

C’est le président du groupe parlementaire du CSV Claude Wiseler qui arrive en tête des personnalités plébiscitées, avec 63% d’opinions en sa faveur. 

Le Premier ministre Xavier Bettel supporte bien le choc du pouvoir et des décisions à prendre – forcément pas toujours populaire –, mais enregistre tout de même une chute de 14 points et se retrouve, avec 45% d’opinions en sa faveur, à la troisième place de ce sondage.

Une autre élue DP, à savoir la bourgmestre de la capitale Lydie Polfer, arrive en deuxième position avec 50%, en perdant toutefois 7 points.

Au pied du podium, on retrouve le député CSV Laurent Mosar (41% en sa faveur), suivi de Franz Fayot (38%), du vice-Premier ministre LSAP Étienne Schneider (37%, en perte de 14 points comme Xavier Bettel) et du ministre du Développement durable et des Infrastructures Déi Gréng François Bausch (36%).

À l’inverse, la liste des hommes ou femmes politiques qui ne devraient plus jouer de rôle important à l’avenir est – d’après les résultats du sondage – composée du député Roy Reding (ADR), de la secrétaire d’État à l’Économie Francine Closener (LSAP) et du président du Piratenpartei, Sven Clement.