POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Photographie

3.000 visiteurs pour Luxembourg à Arles



031letz_arles_2017.jpg

350 personnes étaient présentes pour le vernissage de Flux Feelings à Arles. (Photo: David Nivière)

L’exposition «Flux Feelings», première participation du Luxembourg aux Rencontres de la photographie d’Arles, a fait le plein lors de la semaine d’ouverture.

Créées par le photographe Lucien Clergue, les Rencontres de la photographie d’Arles sont l'un de ces rendez-vous incontournables qui rassemblent professionnels, artistes et amateurs, tout comme Avignon touche le milieu du théâtre et Cannes celui du cinéma. Cette 48e édition voyait pour la première fois Luxembourg y participer officiellement avec l’exposition «Flux Feelings», intégrée au programme officiel.

Lancée par une volonté privée, l’asbl Lët'z Arles menée par Florence Reckinger, d’origine arlésienne, a reçu de nombreux soutiens institutionnels (CNA, ministères de la Culture et de l’Économie, Ville de Luxembourg…) ainsi que des sponsorings privés. L’initiative a le mérite de positionner Luxembourg dans cette énorme manifestation, où chacun se doit d’être présent.

L’exposition est placée sous le thème du territoire et rassemble pas moins de 31 artistes – luxembourgeois et résidents, mais aussi pointures internationales ayant fait l’objet d’une commande ou d’une acquisition par l'une des institutions de la Place.

Les curateurs Anke Reitz et Paul di Felice ont ainsi rassemblé des œuvres d’époques différentes avec des propos parfois opposés et des regards très personnels. Michel Médinger, Romain Urhausen, Marco Godinho, Laurianne Bixhain, Sébastien Cuvelier, Charles Fréger, Paul Gaffney, Patrick Galbats, Romain Girtgen, Christian Aschman, Pasha Rafi, Daniel Wagener ou Armand Quetsch étaient d’ailleurs présents pour présenter leurs travaux dans une installation minimaliste, sur des tables, en contraste avec le faste baroque de la chapelle de la Charité où se tient l’exposition.

Le vernissage a rassemblé environ 350 personnes, dont beaucoup de Luxembourgeois qui avaient fait le déplacement. Aux côtés de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc Héritier et la Grande-Duchesse Héritière étaient présents Guy Arendt, secrétaire d’État à la culture, Paul Dühr, ambassadeur du Luxembourg, et l’ensemble du comité Lët’z Arles. Le volet international était également bien représenté avec Hervé Schiavetti, maire de la ville d’Arles, Sam Stourdzé, directeur des Rencontres d’Arles, Ariana Stahmer, descendante d’Edward Steichen, Yolande et Anne Clergue, l’épouse et la fille du célèbre et photographe arlésien Lucien Clergue, Christian et Françoise Lacroix, S.A.R. la Princesse Chantal de France ou encore le Baron François-Xavier de Sambucy de Sorgues…

Outre les mondanités d’usage, le moment est aussi l’occasion de montrer la qualité des artistes photographes luxembourgeois et de leur donner l’occasion de rencontrer des professionnels internationaux en vue de nouer des contacts pour des projets futurs. Arles étant le grand raout de la photographie, avec plusieurs dizaines d’expositions à travers toute la ville, les plus de 3.000 visiteurs enregistrés dès la première semaine à l’exposition luxembourgeoise représentent un très bon score.

Discours de Hervé Schiavetti, maire d’Arles, Guy Arendt, le secrétaire d’État à la culture du Luxembourg et Florence Reckinger, présidente de l’asbl Lët’z Arles.