PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Offre publique de rachat

12,27% du capital social racheté par Foyer



_dsc0869.jpg

Les titres Foyer ne présentaient pas assez de liquidités pour être maintenus en Bourse. (Photo: Christophe Olinger / archives)

L’offre de rachat de Foyer sur ses actions cotées en bourse s’est terminée après un second tour: il ne reste plus que 2,25% environ du flottant sur lequel l’assureur n’a pas pu mettre la main.

Foyer a fait connaître ce vendredi le résultat du second tour de l’offre publique de rachat d’actions propres, qui avait été lancé entre le 11 et le 18 juillet, après un premier round qui s’était tenu du 20 juin au 4 juillet.

L’assureur, qui avait annoncé au mois d’avril dernier son intention de sortir des Bourses de Luxembourg et de Bruxelles en raison du manque de liquidité du titre, a récolté lors des deux opérations successives 1.104.352 actions sur le marché, soit 12,27% du capital social de Foyer SA, sur un total de 1.215.164 titres qui étaient en circulation (14% environ du capital était coté, autrement dit en free float).

Comme le signale le communiqué, l’offrant a donc recueilli aux termes des deux tours de piste 83,01% du free float. Ce à quoi il faut ajouter des actions qui étaient détenues par Foyer lui-même avant le lancement de l’offre publique.

La prochaine étape des opérations consistera en la radiation des actions de la cotation. Un retrait obligatoire (squeeze out) des titres restant en circulation en application de la loi du 21 juillet 2012 a été exclu d’emblée.

L’offre publique (OPRA) avait été lancée au prix de 86,02 euros brut par action, prix qui avait été jugé «équitable» par l’association des investisseurs luxembourgeois Investas lors de l’assemblée générale du 19 juin dernier.

Pactoles

Selon les déclarations de transparence figurant sur le site Internet du groupe, François Tesch, président du conseil d’administration, a cédé lors de l’OPRA un paquet de 16.787 actions, ce qui lui a rapporté un montant brut d’environ 1,444 million d’euros. Il avait vendu fin juin hors bourse ses stock options pour un montant d’environ 795.000 euros. En septembre 2012, le patron de Foyer avait acheté 15.000 titres au prix de 45,15 la pièce.

L’avocat André Elvinger, qui préside le conseil d’administration de Foyer Finances, actionnaire principal de Foyer (avec Luxempart), a récolté un pactole de 215.050 euros de la vente de ses 2.500 actions dans le cadre de l’OPRA et Gaston Schwertzer, administrateur de Foyer Finances a, lui, encaissé un montant de 1,101 million d’euros pour les 12.800 actions qu’il détenait en stock.