POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

vie sociale réduite, continuité des services

La Ville déploie ses mesures pour lutter contre la pandémie



La Ville de Luxembourg prend toute une série de mesures en réaction à la pandémie de coronavirus. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

La Ville de Luxembourg prend toute une série de mesures en réaction à la pandémie de coronavirus. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Dans le contexte de la pandémie de coronavirus, et suivant les recommandations formulées par le gouvernement, la Ville de Luxembourg prend toute une série de mesures afin d’assurer au mieux la santé  de la population. Avec l’objectif de freiner la propagation du virus.

La bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer (DP), a présenté vendredi après-midi un ensemble de mesures qui sont mises en place par la Ville face à l’épidémie de coronavirus, tout en précisant qu’«il relève de la responsabilité de chacun d’adopter un comportement adapté et responsable pour sa propre santé et celle des autres».

L’ensemble des informations actualisées et des adaptations éventuelles des services est rassemblé sur le site pandemie.vdl.lu .

Plusieurs événements reportés

L’Éimaischen, qui devait se dérouler lundi 13 avril, n’est non pas reporté, mais tout bonnement annulé.  Les événements tels que Explore Luxembourg, le programme Sports pour tous, les Concerts de midi, les activités pour seniors ou du Service Jeunesse et Intervention sociale, les concerts publics, les tours guidés du LCTO, les cours de luxembourgeois et de langue des signes ou encore les vernissages des expositions Charles Kohl et Mateneen sont suspendus.

Par ailleurs, les nuits blanches accordées aux cafés sont suspendues et les établissements ne peuvent pas accueillir plus de 100 personnes en même temps, clientèle et personnel compris.

Fermeture des institutions culturelles et sportives

«L’objectif est de limiter le plus possible le contact social pendant les 15 prochains jours. C’est pourquoi, en plus des écoles, crèches et foyers qui resteront fermés, nous avons pris la décision de fermer également les institutions culturelles et sportives», a déclaré Lydie Polfer.

Sont concernés: Les 2 Musées, la Cité Bibliothèque, les Théâtres de la Ville, la Cinémathèque, le Conservatoire, la Photothèque, le Cercle Cité et le Ratskeller, les Archives, le Tramsmusée, mais aussi la Badanstalt, les piscines de Bonnevoie et de Belair, tous les halls omnisports, la patinoire, les centres culturels et sociétaires.

Une continuité des services

Toutefois, il est important pour le bon fonctionnement de la ville d’assurer un plan de continuité de l’activité pour plusieurs services.

C’est le cas notamment des bus, qui continueront de circuler. Par mesure de prévention pour les chauffeurs, la montée et la descente se font uniquement par les portes arrière et les places avant sont condamnées afin de maintenir une distance de sécurité. En cas de besoin, la cadence sera renforcée sur certaines lignes pour éviter que la fréquentation à l’intérieur des bus ne soit trop importante. Mais la Ville doit aussi adapter la cadence en fonction des chauffeurs malades ou qui doivent rester à la maison pour garder leurs enfants. Les horaires peuvent se voir ainsi un peu modifiés en fonction des besoins.

Plusieurs autres services doivent également rester ouverts et opérationnels. C’est le cas de l’État civil, de l’Hygiène, de l’Énergie, de l’Administration (Bierger-Center) et du Téléalarme.

En ce qui concerne l’hygiène, il y aura toutefois des adaptations: la collecte des déchets résiduels et biodégradables sera assurée normalement, mais la collecte des Valorlux, papier, carton et verre, sera suspendue successivement en fonction de l’évolution de la situation. Les collectes sur RDV pour les encombrants, par exemple, sont suspendues. Le Recycling Center reste actuellement ouvert.

Enfin, il n’est pas à exclure que certains chantiers se voient bousculés dans leur organisation, pour cause de personnel malade ou non disponible.

Il en va de la responsabilité de chacun de tout mettre en œuvre pour assurer sa bonne santé et donc de respecter les mesures d’hygiène préconisées.

Lydie Polfer,  bourgmestre,  Ville de Luxembourg

«Nous ne savons pas encore comment la situation évoluera dans les prochains jours et nous sommes entièrement mobilisés pour répondre au mieux aux besoins», assure la bourgmestre. Les commerces, quant à eux, peuvent rester ouverts, tout comme le marché qui sera maintenu sur la place Guillaume II. «Nous sommes prêts et agissons de manière concertée avec un comité de gestion de crise pour assurer la continuité des services essentiels. Mais je tiens à rappeler qu’il en va de la responsabilité de chacun de tout mettre en œuvre pour assurer sa bonne santé et donc de respecter les mesures d’hygiène préconisées.»