PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Résultats annuels

Luxempart soulagée par son bilan 2018



226825.png

Jacquot Schwertzer, administrateur délégué de Luxempart. (Photo: Mike Zenari / Archives)

La société d’investissement présente un résultat net consolidé de 16 millions d’euros pour 2018. Ses dirigeants se félicitent d’un dividende en hausse de 5%, malgré des marchés financiers difficiles l’an dernier.

Le conseil d’administration de Luxempart a validé mercredi les résultats annuels pour 2018. Les chiffres-clés communiqués ce vendredi font état d’un résultat net consolidé de 16 millions d’euros et d’une performance globale positive de 1,1% pour l’actionnaire.

«La performance de Luxempart sur l’exercice 2018 se compare favorablement aux principaux indices boursiers qui ont été fortement négatifs, déclarent l’administrateur délégué Jacquot Schwertzer et le président exécutif François Tesch dans un communiqué. Ceci s’explique par la bonne évolution des principales lignes du portefeuille Direct Investments et des principales lignes non cotées des Specialised Teams».

Du côté des Direct Investments, 2018 a été marquée par la cession de la participation dans Direct Energie en juillet . Ce qui a permis de réaliser une plus-value de 130 millions d’euros et par conséquent d’augmenter la trésorerie. La cession de la participation dans Deutsche Fachpflege Gruppe à Advent International a aussi été opérée en juillet 2018.

Quant à l’activité Specialised Teams, qui comprend le «private equity» géré par des équipes locales, l’activité Pipe (positions minoritaires dans des sociétés européennes cotées en bourse avec une approche active et proche de celle du «private equity», ndlr) et les investissements dans des fonds de venture capital, elle a connu une évolution globalement défavorable en 2018, souligne encore Luxempart.

L’investissement net s’élève à environ 94 millions d’euros, dont deux nouveaux dossiers en «private equity»: un investissement minoritaire dans WDS, une société allemande active dans le conseil et la formation en soins aux particuliers et un investissement minoritaire dans Arbo, une société italienne active dans la distribution de pièces détachées pour les installations de chauffage.

À noter que Luxempart a investi 30 millions d’euros dans le fonds français Quadrille Technologies, spécialisé dans les fonds technologiques et «healthcare» européens et américains. «Cet engagement de Luxempart s’inscrit dans la stratégie d’expansion du portefeuille Venture Capital jusqu’à une enveloppe globale d’environ 100 millions d’euros et permet de créer une compétence de co-investissement dans ce secteur à fort potentiel de croissance», précise Luxempart.

Quant au dividende qui sera versé le 15 mai prochain, il s’élève à 1.407€ brut par action, «soit une progression de 5% par rapport au dividende de l’année précédente. Malgré une année difficile sur les marchés financiers, Luxempart peut proposer une augmentation de son dividende», souligne la société dans son communiqué.