PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Résultats semestriels

Luxempart profite du sursaut de l’action SES



sesluxempart.jpg

L'action SES cote actuellement un peu plus de 18 euros. (Photo: Christophe Olinger /archives)

Luxempart a connu un premier semestre positif, lié notamment à la vente de Direct Énergie au groupe Total et à la remontée de l’action du groupe satellitaire SES. Il se montre optimiste pour le futur proche.

Le holding luxembourgeois Luxempart peut se montrer optimiste pour l’exercice 2018. Au terme du premier semestre, son actif net est en progression de 1,9% (3,8% avant paiement aux actionnaires). Au 30 juin 2018, il se monte à 1.433 milliard d’euros contre 1.406 milliard au 31 décembre 2017.

Parmi les grands événements qui ont marqué le semestre, le holding a acté l’annonce de la vente de Direct Énergie au groupe pétrolier Total. Après l’annonce faite en avril, l’opération s’est concrétisée en juillet dernier.

Dans une déclaration intermédiaire à la mi-mai, Luxempart avait annoncé l’opération et calculé, par la même occasion, qu’en 10 ans, sa participation lui avait rapporté quatre fois sa mise de départ.

Au cours de ce semestre, le groupe a donc profité de la hausse du cours de Direct Énergie ainsi que de celle de l’action SES, qui a bien remonté la pente depuis son point bas (10,70 euros) au début du mois d’avril. Elle cote aujourd’hui un peu plus de 18 euros.

Perspectives positives

Dans son communiqué, le groupe note aussi qu’au 15 août dernier, son actif net a atteint 1.444 milliard, soit une nouvelle progression de 0,7% depuis le 30 juin et de 4,5% depuis le début de l’année.

Au niveau des perspectives, il estime que la diversification de son portefeuille (géographique, sectorielle et par taille d’investissements) lui permettra de continuer à croître. Luxempart précise aussi que de nouvelles opportunités d’investissement sont examinées.

La situation de trésorerie suite à la vente de Direct Énergie permettra aussi de dégager des moyens pour de nouveaux investissements.