POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Gouvernance

Laura Zuccoli cède la présidence de l’Asti à Evandro Cimetta



Laura Zuccoli a cédé sa fonction de présidente de l’Asti. Mais elle reste membre du conseil d’administration de l’asbl. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne/archives)

Laura Zuccoli a cédé sa fonction de présidente de l’Asti. Mais elle reste membre du conseil d’administration de l’asbl. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne/archives)

Après 12 ans à la présidence de l’Asti, Laura Zuccoli a décidé de passer le flambeau à Evandro Cimetta. L’asbl se dote également de deux directeurs et d’une nouvelle gouvernance.

Changement de gouvernance au sein de l’Association de soutien aux travailleurs immigrés (Asti), une asbl reconnue d’utilité publique qui s’engage pour le vivre-ensemble au Luxembourg depuis plus de 40 ans.

Evandro Cimetta est désormais le nouveau président de l’asbl. Il succède à Laura Zuccoli, qui a occupé la fonction pendant 12 ans. Il sera épaulé par Claire Geier, en sa qualité de vice-présidente. Jean-Louis Schlesser a été élu secrétaire, et Sara Bolliri sera en charge de la trésorerie.

Le conseil d’administration de l’Asti a également élu une nouvelle équipe dirigeante avec un nouveau modèle de gouvernance qui s’articulera autour de deux directeurs: Sérgio Ferreira et Marc Piron. Le premier sera en charge de l’orientation politique, et le deuxième, des projets de l’asbl.

Figure incontournable de l’association, Laura Zuccoli a pris sa retraite le 1er janvier dernier. «Nous avons bien préparé cette nouvelle gouvernance pour continuer nos actions aussi bien sur le terrain que sur le plan du lobby politique et celui des idées. Cela s’est fait en accord avec le conseil d’administration et Laura Zuccoli, qui, après 12 ans de présidence, a jugé qu’il s’agissait du bon moment pour laisser la place», a assuré Sérgio Ferreira, nouveau directeur politique de l’Asti. 

À noter tout de même que Laura Zuccoli restera  proche de l’association, puisqu’elle siégera au sein de son conseil d’administration.

«Le changement des membres de la gouvernance de l’Asti n’aura pas d’effet sur l’engagement holistique pour le bien vivre-ensemble de tous au Luxembourg, ni sur l’esprit de sa devise ‘vivre, travailler et décider ensemble’, qui continuera à guider ses activités et ses prises de position», a précisé l’asbl, dans une communication officielle.