ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

En cinq ans

Les investissements dans l’industrie 4.0 multipliés par quatre



Les entrepôts coûtent cher. Comment les optimiser? Des start-up comme Rackbeat ou Exotec ont des solutions dans lesquelles des VC ont investi. (Photo: Shutterstock)

Les entrepôts coûtent cher. Comment les optimiser? Des start-up comme Rackbeat ou Exotec ont des solutions dans lesquelles des VC ont investi. (Photo: Shutterstock)

Logistique, robotique et véhicules connectés, connectivité et internet des objets: en cinq ans, ces trois domaines ont été les locomotives d’une industrie 4.0 à qui les VC font les yeux doux. Ces investissements représentent pourtant seulement 3% du total des investissements dans les start-up.

«L’innovation industrielle est une énorme opportunité, et particulièrement en Europe», déclare Marie-Hélène Ametsreiter, associée de la société de capital-risque Speedinvest, spécialisée dans les technologies industrielles, dans une étude de Dealroom relayée par Sifted .

Les start-up de la logistique ont attiré 1,2 milliard d’euros, celles de la robotique, 600 millions, et celles de la connectivité, 400 millions. Rackbeat et Exotec, danoise et française, sont toutes les deux spécialisées dans l’optimisation des entrepôts.

Les levées de fonds viennent principalement d’Allemagne et de France, dans un classement où le Luxembourg est 10e, principalement via les levées de fonds successives d’Ocsial , le leader mondial de la production de graphène, qui vient d’ouvrir un centre de recherche au Luxembourg .