PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Plate-forme

ING rejoint Deutsche Börse chez HQLAx



Après la Deutsche Börse, un autre acteur majeur entre au capital de la start-up luxembourgeoise, membre de la Lhoft: ING, qui a participé aux premiers pas de ce projet. (Photo: Shutterstock)

Après la Deutsche Börse, un autre acteur majeur entre au capital de la start-up luxembourgeoise, membre de la Lhoft: ING, qui a participé aux premiers pas de ce projet. (Photo: Shutterstock)

ING a annoncé dans un communiqué avoir investi un montant non précisé dans la plate-forme d’échange de titres à haute vitesse HQLAx, qui a été lancée début décembre. Une évidence pour la banque néerlandaise, qui a travaillé sur ce projet depuis le début.

«Le lancement commercial réussi de HQLAx est une étape importante pour la mise en œuvre de la blockchain sur le marché du prêt de titres et la preuve que la blockchain peut apporter des avantages tangibles à l’industrie», a déclaré la responsable de l’équipe blockchain d’ING, Mariana Gomez de la Villa, dans le communiqué qui annonce que la société néerlandaise investit dans la start-up luxembourgeoise

«C’est gratifiant de voir qu’un projet sur lequel nous travaillons depuis des années est maintenant en ligne.»

ING et HQLAx se sont associés en 2018 pour réaliser la première transaction de titres en direct sur une plate-forme de blockchain. En collaboration avec Credit Suisse, 25 millions d’euros d’actifs liquides de haute qualité ont été échangés en utilisant l’application de prêt de garantie de HQLAx sur la plate-forme distribuée Corda de R3.

Plus de 15 participants au marché, dont CIBC, Citi, Goldman Sachs et ING, sont engagés dans différentes phases d’intégration à cette plate-forme.