POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

succession de franz fayot

Francine Closener ne briguera pas la présidence du LSAP



Francine Closener ne sera pas la prochaine présidente des socialistes luxembourgeois. (Photo: LaLa La Photo, Keven Erickson, Krystyna Dul/Archives)

Francine Closener ne sera pas la prochaine présidente des socialistes luxembourgeois. (Photo: LaLa La Photo, Keven Erickson, Krystyna Dul/Archives)

Le LSAP doit choisir le remplaçant de Franz Fayot à sa présidence le 8 mars prochain. Pressentie, Francine Closener ne sera pas candidate pour des raisons personnelles. 

Franz Fayot devenu ministre de l’Économie, de la Coopération et de l’Action humanitaire , le LSAP est à la recherche de son nouveau président ou de sa nouvelle présidente. Cest le Congrès national ordinaire qui en décidera.

Jusquà présent, les candidats potentiels étaient rares. Il est vrai que Francine Closener était largement pressentie pour la fonction et semblait bénéficier dun fort soutien en interne. Sur Facebook, elle a finalement annoncé quelle renonçait à briguer la présidence. Son mari étant malade, elle souhaite faire de sa famille sa priorité.

La voie royale pour Yves Cruchten

Dans le même message Facebook, elle indique que le député Yves Cruchten était candidat et quil bénéficiait de son soutien. Contacté par Paperjam, le LSAP «ne peut confirmer que monsieur Cruchten est candidat. Les dépôts de candidature sont possibles jusquau 24 février et nous communiquerons sur les candidats le lendemain.»

Yves Cruchten a évidemment un bon profil pour devenir le nouvel homme fort des socialistes luxembourgeois et est maintenant sur une voie royale. Devenu secrétaire général en 2009, il avait cependant décidé de remettre son poste à Tom Jungen en janvier dernier, voulant consacrer plus de temps à son travail de député. Mais là, il sagit de la fonction de président. Qui, souvent, est difficile à refuser.