POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

accord salarial

Fonctionnaires: des efforts, oui, mais quels efforts?



Romain Wolff a fait sa sortie à «titre personnel», dit son syndicat. (Photo: Matic Zorman/Archives Maison Moderne)

Romain Wolff a fait sa sortie à «titre personnel», dit son syndicat. (Photo: Matic Zorman/Archives Maison Moderne)

Romain Wolff, président du syndicat CGFP, a annoncé que les fonctionnaires feront un effort dans le cadre des prochaines négociations salariales de la fonction publique. Cela à titre personnel et sans donner plus de détails.

Après Frank Engel , président du CSV, qui s’était exprimé «à titre personnel» quant à un impôt sur la fortune et à une taxation des successions en ligne directe, c’est Romain Wolff, président du syndicat CGFP, qui a effectué une sortie «individuelle» sur les ondes de RTL lundi matin. À cette occasion, il a expliqué que les fonctionnaires de l’État feront preuve de solidarité. Face à la crise sanitaire, «nous devons être réalistes et tenter de trouver une solution».

Rentrée syndicale à la mi-octobre

Et de préciser que «les exigences d’avant la crise ne seront probablement pas toutes mises sur la table». Mais quelles exigences? Elles seront sans doute détaillées lors de la rentrée du syndicat de la fonction publique qui, nous dit-on, «aura lieu plus tard, comme chaque année, sans doute vers la mi-octobre».

En attendant, nous fait encore savoir le syndicat, «il reste nombre de détails à éclaircir dans le cadre de la prochaine négociation salariale du secteur. Mais il faudra que ceux-ci soient approuvés par les différents organes de la CGFP avant d’être communiqués.» En attendant, les commentaires sur le sujet seront désormais limités.