POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Aménagement urbain

Dernier délai pour les objections au projet de la place de l’Étoile



Le nouvel aménagement de la place de l’Étoile comprendra des logements, des bureaux et des unités commerciales. La ville espère qu’il apportera une nouvelle dynamique au quartier. (Photo: Schroeder & Associés/KPF)

Le nouvel aménagement de la place de l’Étoile comprendra des logements, des bureaux et des unités commerciales. La ville espère qu’il apportera une nouvelle dynamique au quartier. (Photo: Schroeder & Associés/KPF)

Mardi soir, la Ville de Luxembourg a présenté au public ses plans pour deux nouveaux projets de développement urbain. Plus de 1.700 nouveaux logements seront créés.

L’aménagement tant attendu de la place de l’Étoile a fait un pas de plus vers sa finalisation mardi soir. La Ville de Luxembourg a présenté des plans détaillés lors d’un forum public au Tramsschapp au Limpertsberg. Des plans généraux avaient déjà été dévoilés en 2020 , lors de la présentation officielle du projet d’urbanisme.

La présentation devait permettre aux habitants du quartier de poser des questions sur l’impact du développement. Les personnes qui auraient des objections ont maintenant jusqu’au 10 février pour déposer une plainte officielle auprès de l’administration de la ville. «Nous espérons que nous pourrons prendre en compte toutes les objections», a déclaré la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer  (DP), à RTL mardi soir. «Si ce n’est pas le cas, elles finiront probablement au tribunal.» Cela pourrait signifier un retard de deux à deux ans et demi avant que la construction puisse commencer, a-t-elle expliqué.

Une illustration de la place de l’Étoile telle qu’elle sera la nuit. (Photo: Schroeder & Associés/KPF)

1 / 5

Le trafic routier sera dévié par une nouvelle liaison avec le Val Sainte-Croix et un tunnel vers le boulevard Grande-Duchesse Charlotte. (Photo: Schroeder & Associés/KPF)

2 / 5

L'extension du tramway vers Strassen passera par l'avenue principale du nouveau développement. (Photo: Schroeder & associés/KPF)

3 / 5

Des pistes cyclables dédiées sont prévues dans le cadre du projet de la place de l’Étoile. (Photo: Schroeder & associés/KPF)

4 / 5

La nouvelle place de l’Étoile abritera une gare routière souterraine. (Photo: Schroeder & associes/KPF)

5 / 5

Le nouveau projet prévoit la construction, sur quatre parcelles distinctes autour de la place, de 935 logements ainsi que de bureaux et d’unités commerciales.

Le trafic en provenance de la route d’Arlon sera redirigé via une nouvelle liaison avec le Val Sainte-Croix et un tunnel vers le boulevard Grande-Duchesse Charlotte. Cela permettra au tram de passer par l’avenue centrale du projet lorsqu’il sera prolongé jusqu’à Strassen, tout en laissant de la place aux piétons et aux terrasses.

Une station de bus souterraine permettra également à la surface d’être quasiment exempte de trafic. De nouvelles voies réservées aux cyclistes sont également prévues dans les plans.

Préserver le patrimoine

Le projet de la Faïencerie au Rollingergrund, sur le site de l’ancienne usine de production de Villeroy & Boch, comprendra également une mixité d’usage. Quelque 809 unités de logement, soit 80% de la surface totale de construction du projet, sont prévues sur le site.

Mme Polfer a déclaré qu’elle espérait que la ville pourrait aller au-delà de son engagement légal de faire de 10% des unités résidentielles du site des «logements abordables».

Sur le reste du bâtiment, 13% seront des bureaux et 7% des unités commerciales.

Mme Polfer a déclaré que le patrimoine industriel et naturel du site, qui comprend le château de Septfontaines, sera conservé.

Cet article a été rédigé par Delano en anglais, traduit et édité par Paperjam en français.