COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Carnet noir

Décès du cinéaste Pol Cruchten



252557.jpg

Pol Cruchten reçoit le prix du meilleur documentaire pour «La Supplication» lors du Lëtzbuerger Filmpräis en 2018. (Photo: Matic Zorman/Archives Paperjam)

Le réalisateur Pol Cruchten est décédé mercredi 3 juillet à La Rochelle, à l’aube de ses 56 ans.

La maison de production Red Lion et Jeanne Geiben ont annoncé le décès du cinéaste Pol Cruchten, alors qu’il séjournait à La Rochelle. La cause du décès n’est pas encore connue. Le réalisateur, né le 30 juillet 1963, avait consacré toute sa vie au cinéma et était l’auteur de huit longs métrages. Il avait également travaillé pour le théâtre en tant que metteur en scène.

Sa première œuvre de fiction, «Hochzaeitsnuecht» (Nuit de noces), est encore à ce jour le seul film d’un réalisateur luxembourgeois à avoir été projeté dans la sélection officielle du Festival de Cannes, en 1992.

Son documentaire «La Supplication» avait remporté plusieurs prix à l’international et au niveau national, comme lors du Lëtzebuerger Filmpräis 2018, avec le prix du meilleur documentaire.

Deux autres de ses films avaient été primés au Lëtzebuerger Filmpräis: «Perl oder Pica», un grand succès populaire du cinéma luxembourgeois, et «Never die young», un documentaire atypique tourné au Luxembourg qui reste sans doute à ce jour son œuvre la plus personnelle.

Pol Cruchten était également très impliqué dans l’activité du cinéma du Grand-Duché. Il a produit les premiers films de toute une nouvelle génération de cinéastes luxembourgeois.

En début de saison, il s’était également rapproché du théâtre luxembourgeois, en mettant en scène, au TOL, «La solitude des champs de coton» de Bernard-Marie Koltès, avec Massimo Riggi et Joël Delsaut.  Pol Cruchten s’apprêtait à tourner en septembre en Mauritanie «Visage(s) d’Afrique», qui aurait été son neuvième film.

Différents responsables politiques ont réagi à l’annonce du décès du réalisateur. «C’est avec un profond désarroi que j’ai appris le décès du scénariste, réalisateur et producteur Pol Cruchten, pionnier du cinéma luxembourgeois. Pol Cruchten était et restera une figure emblématique de notre secteur audiovisuel national ayant contribué au développement de notre patrimoine cinématographique», a déclaré Xavier Bettel, Premier ministre, dans un communiqué. Il ajoute: «Il était plein d’énergie et s’était lancé dans la préparation de plusieurs nouveaux projets. Nous n’aurons malheureusement jamais l’occasion de voir le résultat de ses rêves et de ses réflexions.» 

Le secteur de la production audiovisuelle a également fait part de sa tristesse. «Pol était un fin cinéphile, un connaisseur des cinématographies du monde entier, un lecteur assidu et un adepte des musiques du monde, notre culture perd, avec lui, un homme aux multiples talents», a affirmé le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle, dans un communiqué.

Filmographie

- «Somewhere in Europe» (1988)

- «Hochzaeitsnuecht» (Nuit de noces, 1992)

- «Sniper» (1995)

- «Black dju» (1997)

- «Boys on the run» (2003)

- «Nuit amère» (2005)

- «Perl oder Pica» (petits secrets, 2006)

«Never die young» (2014)

- «Les Brigands» (2015)

- «La Supplication» (2016)

- «Justice dot net» (2018)