ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Une bonne Foire d'Automne 2005



Paperjam

Les exposants, dont la grande majorité était issue du monde de l'artisanat, ont, comme d'habitude, mis tout leur savoir-faire et leurs conseils en oeuvre pour satisfaire l'intérêt et les besoins d'information de tout visiteur qui espérait découvrir, s'informer et comparer qualité et prix d'une multitude de biens d'investissements. La Foire d'Automne a, une fois de plus, confirmé sa vocation de carrefour incontournable d'un segment important de l'économie luxembourgeoise.

Bon nombre d'animations et d'expositions thématiques ont agrémenté la visite des plus petits et des plus grands. Le «Nouveau Salon de l'Enfant», placé sous le thème de l'égalité des chances pour les enfants, a connu cette année encore un franc succès.

Rendez-vous transfrontaliers

La Foire d'Automne, tout comme celle de Printemps, est une manifestation grand public, ouverte au plus grand nombre. Distinctes par l'offre que chacune propose, ces deux manifestations se sont, au fil des années, établies comme des rendez-vous économiques importants, présentant à leur visiteurs des vitrines commerciales diversifiées et uniques au niveau de la Grande Région.

«Cette importance s'illustre encore mieux par le nombre croissant d'exposants étrangers qui viennent proposer leurs produits et services à Luxembourg», explique Jean-Michel Collignon, directeur de Luxexpo. «L'attrait économique que représente le Luxembourg au coeur de la Grande Région est manifeste, et les plateformes d'échange que nous mettons en place jouent leur rôle de catalyseur, tout en offrant aux visiteurs une offre variée, en provenance d'une multitude de pays».

La satisfaction du visiteur au cœur des préoccupations

Ceci était la deuxième Foire d'Automne sous l'enseigne Luxexpo. Soucieux de revaloriser l'expérience du visiteur, l'organisateur avait introduit une série de nouvelles mesures, parmi lesquelles un service gratuit de navettes reliant chaque jour Luxexpo à 4 parkings de délestage. «Ce service a été fortement apprécié et utilisé par beaucoup de nos visiteurs», affirme Paul Fabeck, en charge du marketing et de la communication de Luxexpo. «Nous entendons répéter cet investissement pour le confort de bien plus d'utilisateurs encore».

L'organisateur est conscient que les problématiques de l'accès et du stationnement restent aiguës et ne connaîtront guère de solution durable tant qu'il exploite les actuels halls d'exposition au Kirchberg. Cependant Luxexpo n'entend pas baisser les bras, et mettra tout en œuvre afin de remédier à cette situation difficile pour les visiteurs.