ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Le forum "L'entrepreneuriat dans la Grande Région" le 18 mai 2001, Mondorf-les-Bains, Luxembourg



Paperjam

Le contexte

L'apport des PME à notre économie, à notre emploi ou encore au développement de nos territoires au sein de la Grande Région revêt une importance capitale. Les statistiques disponibles font apparaître une augmentation considérable de l'emploi salarié et une réduction relative du nombre des indépendants. Rien que pour le Luxembourg, l'emploi salarié a explosé au cours des 10 dernières années en progressant de 41% tandis que le nombre des indépendants est en quasi-stagnation: 16.700 en 1990 et 16.800 en 1999 (source: STATEC). Afin de porter remède à cette situation, il faut aussi promouvoir l'esprit d'entreprise.

Cette problématique de mentalité est sans aucun doute aussi due au fait qu'un contexte économique favorable est souvent tentant pour les jeunes générations de préférer un emploi bien rémunéré et/ou "sûr" au statut d'indépendant.

Il y a aussi lieu de constater que le contexte économique des PME s'est considérablement modifié ces dernières années. La vitesse des mutations économiques et techniques impose en permanence de nouveaux défis aux responsables des entreprises.

Les défis majeurs

Ces défis concernent notamment les domaines suivants:

1. L'entrepreneur lui-même: autrefois, il suffisait de disposer d'un solide savoir-faire technique. Aujourd'hui, il est indispensable que ces connaissances soient assorties de compétences supplémentaires en gestion d'entreprise. Or, un facteur essentiel du développement qualitatif des entreprises au sens large et surtout des PME réside dans la formation tout au long de la vie, tant en ce qui concerne les chefs d'entreprise que leurs cadres dirigeants.

2. La gestion des PME: une étude réalisée dans le secteur de l'artisanat luxembourgeois a permis de chiffrer le coût moyen des charges administratives par an et par personne à 1.200 EUR ou 48.000 LUF voire à 1,02% du chiffre d'affaires. Un des thèmes discutés lors du forum est consacré à la simplification administrative.

3. La recherche de capitaux: trop nombreuses sont les entreprises et notamment les PME dont la couverture en fonds propres est insuffisante. On peut se montrer satisfait de la politique en matière d'aides publiques telle qu'elle est pratiquée dans la Grande Région. En vue des mutations économiques, il faut néanmoins insister à ce que ces instruments, qui ont fait leur preuve, soient, le cas échéant, complétés par de nouvelles mesures permettant un accès plus facile aux capitaux d'amorçage pour les créateurs d'entreprises.

4. La reprise d'entreprises: un nombre important d'entreprises de la Grande Région seront confrontées dans les dix ans à venir à la problématique de la succession. En ce qui concerne l'artisanat luxembourgeois, 1.500 entreprises, voire 1/3, en sont concernées.

Des sujets d'actualité

Au centre du débat du forum du 18 mai 2001 seront donc:

- la promotion de l'esprit d'entreprise,

- la création et la reprise d'entreprises,

- la simplification administrative et l'amélioration de l'environnement des PME ainsi que

- l'ouverture des frontières.

Pour préparer le débat, quatre groupes de réflexion, composés d'experts socioprofessionnels régionaux, se sont réunis régulièrement depuis le début de l'année. Les organisateurs du forum du 18 mai 2001 et les responsables des groupes de travail se sont fixés comme objectifs de rester réalistes et ont préféré adopter une approche pragmatique et en étapes, c'est-à-dire:

1. faire l'inventaire des "meilleures pratiques" au niveau de la Grande Région,

2. faire débattre lors du forum un ensemble de recommandations,

3. soumettre aux décideurs politiques les conclusions du forum en vue du 6e Sommet des Chefs des Exécutifs de la Grande Région.

L'étude sur l'entrepreneuriat dans la Grande Région

Par ailleurs, les conclusions d'une étude commandée par le Gouvernement luxembourgeois et réalisée par un consultant externe sur la promotion de la culture entrepreneuriale et d'une politique concertée des PME dans la Grande Région seront présentées. Les objectifs de cette étude sont:

- l'identification de mesures permettant de promouvoir l'esprit d'entreprise,

- l'identification de mesures permettant de dynamiser les PME dans la Grande Région,

- l'identification des meilleures pratiques à étendre sur l'ensemble de la Grande Région,

- la formulation de recommandations pour une politique concertée en faveur des PME,

- la formulation d'une vision "Entrepreneur et PME" pour la Grande Région.

Des conclusions en vue du 6e Sommet de la Grande Région

Dans le cadre du forum, des représentants du monde académique présenteront d'abord leurs vues sur les différents thèmes. Afin de faciliter l'élaboration des projets sur la base des meilleures pratiques régionales et de tirer des conclusions valables, les experts régionaux témoigneront ensuite de leurs expériences et commenteront les travaux. Le rapporteur de chaque groupe présentera une synthèse des discussions ainsi que des recommandations spécifiques. Des conclusions générales seront élaborées et présentées au 6e Sommet des Chefs des Exécutifs de la Grande Région qui se tiendra en novembre 2001 à Luxembourg.

Informations: http://www.gouvernement.lu