ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Fournisseurs

Comment être sûr d’utiliser de l’électricité verte?



222485.jpg

En souscrivant une offre «verte», le consommateur pèse sur les volumes d’énergies renouvelables injectées dans le réseau luxembourgeois. (Photo: AdobeStock / malp)

Les principaux fournisseurs d’énergie du Luxembourg se font fort de proposer aux particuliers, comme aux professionnels, de l’électricité d’origine renouvelable.

Le rapport publié en 2017 par Eurostat classe le Luxembourg en queue de peloton quant à la réalisation des engagements climatiques pour 2020. Fränk Thinnes, le chargé de campagne de l’ONG Greenpeace, précise que «la production nationale d’électricité à partir de l’énergie solaire, éolienne et hydraulique en 2016 ne couvrait que 0,4% de la consommation énergétique du pays». Le Grand-Duché semble vouloir rattraper son retard, de récentes estimations montrant que 11% de l’électricité consommée en 2020 proviendra de l’éolien et du photovoltaïque.

Un mix d’énergies renouvelables

Les particuliers et entreprises souhaitant verdir leur consommation électrique peuvent déjà le faire par le biais d’Enovos, le principal fournisseur d’énergie du pays. Il commercialise en effet deux offres, «naturstroum» et «nova naturstroum», qui respectent la directive 2001/77 de la CEE visant à contraindre les États membres à promouvoir les énergies renouvelables. La première repose sur une électricité 100% hydraulique. La seconde se compose d’une combinaison de biomasse (18% env.), de photovoltaïque (0,5% env.), d’hydraulique (77% env.) et d’éolien (4,5% env.). Cette électricité est produite à 64% à l’intérieur des frontières, le reliquat provenant de l’Union européenne.

De son côté, Electris distribue depuis 2013 de l’électricité qui provient exclusivement d’énergies renouvelables. Les clients ont le choix entre les contrats Switch – basés sur un mix énergie hydraulique, énergie solaire et énergie éolienne – et SwitchBLUE (100% hydraulique). Ces énergies vertes proviennent notamment de Norvège et d’Autriche.

Une électricité d’origine contrôlée

L’origine de l’électricité achetée par les distributeurs fait l’objet d’un suivi par l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR), qui s’assure ainsi du respect du mix énergétique vendu aux clients. En souscrivant une offre «verte», le consommateur pèse sur les volumes d’énergies renouvelables injectées dans le réseau luxembourgeois. Il est en revanche impossible de prétendre s’éclairer ou se chauffer «100% vert», toute l’électricité circulant dans les mêmes câbles, quelle que soit son origine.

Pour en savoir plus:

Directive 2001/77 CEE

Paquet climat/énergie CEE 2020

Chiffres Eurostat