LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

CUISINE solidaire

Chiche Repetita



267824.jpg

Les excellents plats levantins de Chiche! se retrouveront à sa nouvelle adresse, au Limpertsberg.  (Photo: Maison Moderne)

Alors que le bâtiment à Hollerich qui l’abrite depuis sa création fin 2017 s’apprête à être remplacé par une résidence pour jeunes auditeurs qui en veulent, le restaurant solidaire Chiche! pose ses valises au Limpertsberg. Pour de bon, cette fois.

En moins de deux ans, le projet gastronomique et solidaire Chiche!, porté par Marianne Donven, Pitt Pirrotte, Isabelle Dickes et Chadi Bekdach, a réussi à s’imposer comme une adresse incontournable dans la capitale.

Que ce soit pour la qualité de sa cuisine levantine, ses fameux falafels, le sourire de Chadi ou encore l’ambiance chaleureuse du restaurant, le tout-Luxembourg s’y retrouvait midi et soir à l’intérieur, mais aussi dehors grâce au Chiche Garden. On y croisait les politiques Corinne Cahen, Sam Tanson ou Franz Fayot, des gens de culture comme Nancy Braun, Jo Kox et Nadine Clemens, mais aussi des patrons, des journalistes, des étudiants, des voisins et même des enfants...

Un succès qui justifie sans doute le passage du concept initialement «pop-up» – et donc éphémère – de Chiche! dans un bâtiment en attente de démolition à Hollerich en un restaurant pérenne, et qui a bien l’intention de durer, même dans un quartier plus rupin.

Un nouveau Chiche! ambitieux

Celui-ci se situera en effet au numéro 20 de l’avenue Pasteur, en plein cœur du Limpertsberg festif, à quelques pas de La Réserve et du Café des Tramways.

Prenant la place de la très oubliable pizzeria Da Vinci, le nouveau Chiche! s’annonce ambitieux avec une salle de près de 600m2 et pas moins de 230 couverts. Une capacité et une équipe agrandies qui permettront la confection, le midi, de formules spéciales à emporter pour les étudiants avec essentiellement des falafels.

Quant à la décoration de ce nouvel espace – exploité en location – qui devrait ouvrir ses portes aux alentours du 15 octobre, elle a de nouveau été confiée à Isabelle Dickes et utilisera tout un ensemble d’éléments récupérés dans les bâtiments de Hollerich avant le passage des bulldozers. La décoratrice s’est inspirée de la thématique de la migration pour créer une ambiance «comme s’il s’agissait d’une installation artistique», avec des portes au mur, des clés accrochées au lustre, des partitions de musique, des tableaux ou encore un collage de l’artiste Kako. 

La thématique de la migration a servi d’inspiration à Isabelle Dickes pour la décoration du nouveau Chiche!. (Photo: Maison Moderne)

1 / 6

La thématique de la migration a servi d’inspiration à Isabelle Dickes pour la décoration du nouveau Chiche!. (Photo: Maison Moderne)

2 / 6

La thématique de la migration a servi d’inspiration à Isabelle Dickes pour la décoration du nouveau Chiche!. (Photo: Maison Moderne)

3 / 6

La thématique de la migration a servi d’inspiration à Isabelle Dickes pour la décoration du nouveau Chiche!. (Photo: Maison Moderne)

4 / 6

On retrouvera tout de même, au Limpertsberg, le papier peint emblématique du premier Chiche!.  (Photo: Maison Moderne)

5 / 6

La thématique de la migration a servi d’inspiration à Isabelle Dickes pour la décoration du nouveau Chiche!. (Photo: Maison Moderne)

6 / 6

On espère enfin que la musique, mélange de tubes trip-hop et de remix orientaux des plus grands hits de Dalida, saura rester aussi joyeusement surprenante. Chiche! reste encore ouvert à Hollerich jusqu’au 5 octobre et accueillera ses clients à sa nouvelle adresse «une dizaine de jours plus tard», selon Pitt Pirrotte. 

LIMPERTSBERG

Chiche! , 20, avenue Pasteur, Luxembourg