ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Cybersécurité

La check-list de Securitymadein.lu et de la Fedil



Le principal risque de la visioconférence est celui de l’écoute passive de conversations sensibles, et bien régler les paramètres de l’outil retenu est précieux. (Photo: Shutterstock)

Le principal risque de la visioconférence est celui de l’écoute passive de conversations sensibles, et bien régler les paramètres de l’outil retenu est précieux. (Photo: Shutterstock)

Securitymadein.lu et la Fedil publient une check-list des points à vérifier pour se protéger des menaces numériques. Qui touchent majoritairement des individus et de plus en plus l’industrie.

Deux tiers des problèmes de cybersécurité de février étaient des tentatives de phishing, selon le Circl.

Ce phénomène, qui consiste à «inviter» un internaute à cliquer sur un lien pour ensuite télécharger un logiciel malveillant et l’obliger à payer une rançon, a changé de cible au cours des années, se dirigeant désormais à plus de 54% vers les individus, largement devant l’industrie – en croissance aussi –, tandis que le secteur financier a fait de nombreux efforts pour se protéger.

Une check-list publiée par Securitymadein.lu et la Fedil rappelle une quarantaine de points pour qui travaille à distance… ou même dans son entreprise, que ce soit sur son ordinateur professionnel ou son ordinateur personnel.