ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

circuit court

Du champ à la planche à pain, en ligne quasi directe



Les deux associés ont semé leur champ voici quelques semaines. Le blé sera récolté à la fin du mois d’août. (Photo: Vincent Demelenne)

Les deux associés ont semé leur champ voici quelques semaines. Le blé sera récolté à la fin du mois d’août. (Photo: Vincent Demelenne)

Boulanger-pâtissier à Hotton, dans le nord de la province de Luxembourg, Vincent Demelenne a décidé de privilégier le circuit (ultra)court pour se fournir en farine. Avec l’aide des Moulins de Kleinbettingen.

Installé à Hotton, dans le nord de la province de Luxembourg, le boulanger-pâtissier Vincent Demelenne songeait depuis un certain temps à se fournir en farine via un circuit court. Ce sera le cas à l’automne prochain.

Pour disposer de sa propre farine, il a en effet décidé de s’allier à Pascal Giet, agriculteur à Fronville. Les deux hommes ont donc simplement ensemencé un champ de blé à Melreux, entre Fronville et Hotton, voici peu.

La récolte aura lieu à la fin du mois d’août 2021. Les premiers pains seront, pour leur part, au four un mois plus tard, le temps que le blé transite par les Moulins de Kleinbettingen où il sera transformé en farine. «Nous sommes artisans, mais il ne faut pas non plus que l’on vienne avec des méthodes plus pénalisantes qu’efficaces pour nous», a indiqué Vincent Demelenne à nos confrères belges de RTBF. «J’achète ma farine en vrac, il ne fallait pas que je me retrouve avec des sachets, à devoir prendre ma camionnette pour transporter le blé et le faire moudre ailleurs…»

Dans une démarche volontairement bio, le champ est entouré d’une bande fleurie, et des ruches y seront installées. Les Moulins, Vincent Demelenne et Pascal Giet espèrent que d’autres boulangers et agriculteurs leur emboîteront le pas.