ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

La technologie et le virus

BlueDot avait détecté le coronavirus plus tôt



La technologie canadienne BlueDot avait détecté le coronavirus une semaine avant les autorités. (Photo: Shutterstock)

La technologie canadienne BlueDot avait détecté le coronavirus une semaine avant les autorités. (Photo: Shutterstock)

Chaque seconde compte quand une épidémie se déclenche. Et BlueDot avait détecté le coronavirus chinois une semaine avant le premier message des autorités.

«Nous savons que l’on ne peut pas compter sur les gouvernements pour fournir des informations en temps opportun», explique Kamran Khan, fondateur et CEO de BlueDot, pour Wired . «Nous pouvons relever des nouvelles d’éventuelles épidémies, des petits murmures ou, sur des forums ou blogs, des indices d’une sorte d’événements inhabituels en cours.»

Son intelligence artificielle avait détecté le virus dès le 31 décembre, soit sept jours avant le premier message officiel. Autre particularité, BlueDot est aussi capable d’aider à comprendre comment le virus va se propager à partir des données de mobilité des habitants.

La crise est aussi l’occasion de voir comment la Chine est capable de se mobiliser . Le pays a construit un hôpital de 1.000 lits en cinq jours, un record.