ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Cinéma

Bénéfice net en hausse de près de 15% pour Kinepolis



La nouvelle salle en 4DX au Kinepolis du Kirchberg fait partie des initiatives qui ont tiré les chiffres de fréquentation à la hausse l’an dernier. (Photo: Paperjam)

La nouvelle salle en 4DX au Kinepolis du Kirchberg fait partie des initiatives qui ont tiré les chiffres de fréquentation à la hausse l’an dernier. (Photo: Paperjam)

Le groupe Kinepolis annonce avoir vécu «une belle année 2019» avec un chiffre d’affaires en hausse de 15,9%, dont 17,55 millions d’euros réalisés dans ses trois cinémas au Luxembourg, et un bénéfice net qui progresse du même ordre (14,7%) à 54,4 millions d’euros.

«La poursuite de la mise en œuvre de notre stratégie d’entreprise, axée sur de nouvelles sources de revenus et la baisse annuelle de notre point mort à travers la mise en œuvre de petites améliorations, nous permet d’obtenir des résultats solides depuis 13 années consécutives. En plus, en 2019, cette évolution a été soutenue par une offre de films exceptionnelle», a commenté le CEO de Kinepolis, Eddy Duquenne.

«L’année dernière, nous avons aussi à nouveau franchi des étapes importantes dans la poursuite de notre expansion, notamment avec la reprise du groupe cinématographique américain MJR. Grâce à celle-ci, nous réalisons à présent déjà 30% de notre chiffre de fréquentation sur le marché nord–américain. Dans ce cadre, il est encourageant de constater que le déploiement de notre stratégie d’entreprise et de nos concepts au Canada se déroule bien.»

Les principaux résultats

- Les produits totaux ont augmenté de 15,9%, pour atteindre 551,5 millions d’euros, le chiffre d’affaires associé à la fréquentation grimpant de 17,8%.

- Le nombre de visiteurs a augmenté de 13,3%, pour atteindre 40,3 millions, grâce à l’expansion du groupe et à l’offre de films.

- L’Ebitda ajusté, hors impact de la norme IFRS 16, a progressé de 23,4%, à 146,8 millions d’euros.

- Le bénéfice net a bondi de 14,7% à 54,4 millions d’euros. Le résultat par action s’est élevé à 2,02 euros.

- Le flux de trésorerie libre a augmenté de 25,4 millions d’euros, pour atteindre 90,2 millions d’euros.

- L’endettement financier net a augmenté de 276,8 millions d’euros pour s’établir à 417,0 millions d’euros. Le taux d’endettement reste conservateur avec un ratio EFN/Ebitda ajusté, tous deux hors impact de la norme IFRS 16, de 2,84.

- Le dividende proposé par action s’élève à 1 euro, soit une augmentation de 8,7%.

- Le groupe exploite 111 cinémas, 1.079 écrans et 200.000 places et emploie 4.600 personnes.

Et au Luxembourg?

Le top 5 des films ayant réuni les plus fortes audiences est composé du «Roi Lion», «Avengers: Endgame», «La Reine des neiges II», le «Joker» et «Star Wars: L’Ascension de Skywalker»… et de «Das Perfekte Geheimnis» au Luxembourg, dit le rapport lorsqu’il parle du Luxembourg pour la première fois.

Les trois cinémas du groupe au pays ont presque attiré un million de spectateurs (0,98 million), une augmentation de 6,4% (contre 13,3% pour la moyenne dans tous les pays).

La part du Luxembourg dans les résultats du groupe a légèrement augmenté. Elle passe de 3,1% en 2018 à 3,2% en 2019, à 17,55 millions d’euros pour un résultat de 4,92 millions d’euros. La Belgique (30,3%), le Canada (25%) et la France (14,8%) sont les marchés-clés en termes de résultats, tandis que les produits du box-office ont augmenté de 17% à 304,7 millions d’euros.

Le groupe a investi 2,8 millions d’euros au Luxembourg l’an dernier. Le 22 novembre, il a inauguré le Kinepolis Kirchberg, acquis en 2015, après une profonde rénovation des salles, mais aussi l’aménagement d’un nouvel espace B2B, d’une salle en 4DX et d’une autre en Laser Ultra.

«L’ancien complexe Utopolis est l’un des fleurons du groupe Kinepolis», dit le rapport annuel.

Au début 2019, Kinepolis et RealD ont annoncé un nouveau partenariat sur des équipements et des lunettes 3D RealD en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en Espagne et au Luxembourg, laquelle a remplacé tous les systèmes 3D en Europe.

Le groupe, qui a constaté que les gens n’étaient pas assez bien informés des films à l’affiche, vient de lancer une nouvelle initiative, le Kinepolis Discovery Day: deux fois par an, le groupe présentera gratuitement tous les films qui seront à l’affiche dans ses cinémas, dans deux versions différentes, une version générale et une version famille.