ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Grande distribution

Auchan prêt à revoir son modèle d’hypermarchés



Auchan a cherché à grandir vite sans vraiment réfléchir à l’évolution de son modèle. (Photo: Shutterstock)

Auchan a cherché à grandir vite sans vraiment réfléchir à l’évolution de son modèle. (Photo: Shutterstock)

Auchan a annoncé un plan visant la suppression de plusieurs centaines de postes en France. Le géant français de la distribution estime qu’il est plus que temps de faire évoluer son modèle.

Le groupe français Auchan a annoncé, mardi 14 janvier, un premier plan de départs volontaires dans l’histoire de la chaîne d’hypermarchés. En termes nets, 517 postes seront supprimés en France au niveau des sièges centraux. Dans l’Hexagone, le groupe emploie 75.000 personnes.

Dans une interview accordée au quotidien «Les Échos», Edgard Bonte, président d’Auchan Retail, admet que la stratégie du groupe commence à dater. «Auchan est parmi les entreprises qui ont le plus tardé à réagir au vieillissement du modèle né dans les années 70. Nous avons vieilli avec nos clients», reconnaît-il.

Digitalisation et changements de produits

En même temps que la suppression de 677 postes, le distributeur engage 135 personnes dans des nouvelles fonctions, liées majoritairement à la gestion des données, la digitalisation et une nouvelle approche des marques distributeurs.

Le géant français admet que les consommateurs ont changé plus rapidement que sa stratégie. Il entend désormais sortir peu à peu de la distribution de masse et offrir de plus en plus de produits sains et locaux, ce qui doit laisser une marge de manœuvre plus importante au personnel des magasins.

Ce plan reste donc bien limité à la structure française. Aucun impact ne sera ressenti au Luxembourg, où le distributeur dispose désormais d’un réseau de trois hypermarchés (Kirchberg, Cloche d’Or et Differdange) et de quatre Auchan Drive.