ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Déploiement pour quelques candidats préinscrits

L’Apple Card lancée aux États-Unis



258611.jpg

Apple avait annoncé qu’elle déploierait sa carte de crédit à partir de l’été. Les premiers candidats ont commencé à tester ce nouveau service d’Apple. (Photo: Shutterstock)

Comme annoncé en mars, Apple a commencé à lancer son Apple Card auprès d’utilisateurs qui s’étaient inscrits au préalable sur son site internet. La carte de crédit, dont la version physique est supportée par Goldman Sachs, devrait, un jour, être disponible au Luxembourg.

«Sera disponible pour les candidats qualifiés aux États-Unis.» L’avant-dernière ligne des conditions d’utilisation de l’Apple Card passe inaperçue. Le géant américain a réservé le lancement de sa carte de paiement à certains de ses utilisateurs américains préinscrits.

Ce nouveau pas de la société à la pomme vers les services s’accompagnera d’un lancement à plus grande échelle dès que les pionniers auront adopté ce nouveau mode de paiement particulier.

Fin juillet, pour la première fois de l’histoire de la marque, les revenus générés par les ventes d’iPhone étaient passés sous la barre des 50% (à 25,99 milliards de dollars de chiffre d’affaires contre 29,47 milliards l’an passé). Les services ont atteint plus de 11 milliards de dollars.

La carte virtuelle, hébergée dans le Wallet d’Apple, s’ajoutera à celles que l’on peut configurer par défaut. Au Luxembourg, on retrouve celles de BGL BNP Paribas, BNP Paribas Wealth Management, Monese, N26 et Revolut. La carte physique, une Mastercard en marque blanche dont la logistique est assurée par Goldman Sachs, arrivera par la poste dans les prochains jours.

Mi-juillet, selon le site Patently Apple , Apple avait déposé toutes les demandes de brevets liées à la propriété intellectuelle pour pouvoir déployer sa carte en Europe – dont le Luxembourg – et à Hong Kong prochainement.

Attention aux taux d’intérêt!

Principalement conçu pour doper le système de paiement d’Apple, Apple Pay, service fourni au Luxembourg par BGL BNP Paribas , la carte ne comporte pas de code à 16 chiffres (ni CVV, date d’expiration ou signature), ne coûte rien et offre du cash-back. À chaque achat, un pourcentage, variable de 1 à 3% selon l’endroit de l’achat (3% pour l’AppStore et les abonnements Apple), est recrédité chaque jour sur la carte.

Le géant américain conseille de payer ses achats... sans passer par un crédit, dont les taux, au 2 août, allaient de 12,99 à 23,99% en fonction de la solvabilité, selon le site d’Apple.

L’autre aspect sur lequel la marque communique beaucoup est la sécurité. Reconnaissance faciale ou mot de passe permettent d’accéder au service, notamment une application qui permet de vérifier en temps réel le niveau des dépenses et leur répartition, comme ces outils d’aide au budget individuel.

À chaque transaction, une notification arrive sur votre smartphone. En cas de doute, il suffit de signaler que cette transaction paraît suspecte pour qu’Apple fasse toutes les vérifications nécessaires.