ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Start-up

ANote Music lève plus de 500.000 euros



Un des cofondateurs de ANote Music, Matteo Cernuschi, dont la start-up vient de lever 505.000 euros. (Photo: Jan Hanrion)

Un des cofondateurs de ANote Music, Matteo Cernuschi, dont la start-up vient de lever 505.000 euros. (Photo: Jan Hanrion)

La start-up qui veut être la bourse des droits musicaux annonce une première levée de fonds de 505.000 euros.

Avant même d’aller au Consumer Electronics Show de Las Vegas, ANote Music avait bouclé la première levée de fonds de sa jeune histoire.

Aux 180.000 euros déjà libérés en juillet se sont ajoutés 325.000 euros en décembre, toujours du même groupe d’investisseurs.

De quoi poursuivre la croissance de cette plate-forme d’échange de droits musicaux, créée il y a deux ans et hébergée au Technoport.

«Nous voulons nous positionner comme le pont entre l’industrie musicale et les marchés de capitaux», souligne un des cofondateurs et CEO, Marzio Schena.

Si la technologie est quasiment prête, la start-up luxembourgeoise doit convaincre les détenteurs de droits musicaux d’y apporter ces droits.

La start-up faisait partie des finalistes de la première édition des Start-up Stories Awards de Paperjam.