LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

face à la pandémie

Aider les grossistes à ne pas gâcher



Pierre-Alexandre Virgilio a décidé de prendre le taureau par les cornes afin que son stock de bonne viande ne parte pas à la poubelle. Il organise donc une vente aux particuliers, tous les matins de la semaine s’il le faut. (Photo: Maison Moderne)

Pierre-Alexandre Virgilio a décidé de prendre le taureau par les cornes afin que son stock de bonne viande ne parte pas à la poubelle. Il organise donc une vente aux particuliers, tous les matins de la semaine s’il le faut. (Photo: Maison Moderne)

Responsable au Luxembourg pour le grossiste The Butcher, Pierre-Alexandre Virgilio a décidé de faire preuve d’astuces pour éviter de gâcher un stock de près de deux tonnes suite à la fermeture de ses clients.

La bonne viande que l’on déguste dans les restaurants très en vue de la capitale comme le  SkybarLes Jardins d’Anaïs  ou  Um Plateau  provient souvent de chez lui! Mais suite à la fermeture des restaurants décidée par le gouvernement ce dimanche pour combattre la transmission du Covid-19, la société représentée au Luxembourg par Pierre-Alexandre Virgilio, The Butcher - Neo Viandes, se retrouve sans clients pour le moment et avec un stock important de viande sur les bras…

Tout en reconnaissant la nécessité de ce genre de mesures, il a décidé de faire appel à la communauté afin d’écouler cette quantité de près de deux tonnes de viande encore bonne à la consommation et facilement congelable auprès des particuliers qui souhaiteraient faire quelques stocks gourmands. «C’est mon partenaire à Strasbourg qui a commencé cette initiative, et cela a bien marché: il a écoulé les surplus quasiment en une journée! Mais ici, c’est différent: nous avons fait le plein juste avant la fermeture des restaurants, ce qui explique que notre chambre froide soit si pleine! Je ne m’imagine pas gâcher des produits d’une telle qualité en si grand nombre, j’ai donc décidé d’agir aussi», précise M. Virgilio.

Ainsi, il propose à tous les particuliers une liste alléchante de viandes d’origines prestigieuses à des prix très avantageux, à emporter chaque matin de cette semaine (ou jusqu’à épuisement des stocks si cela se passe bien) directement depuis l’entrepôt au 128, rue de Neudorf à Luxembourg (Neudorf) avec toutes les mesures de sécurité sanitaire nécessaires. Contact au préalable souhaité au 691 996 522.

Voici la liste des produits proposés et leur prix au kilo (liste non contractuelle, en fonction des ventes chaque matin):

Angus Aberdeen Écosse

Filet: 31 euros

Filet sans chaînette: 33 euros

Ribeye (cœur d’entrecôte): 24,50 euros

Faux-filet: 18,50 euros

Carré 5 côtes maturation 4 semaines en cave de pierres: 18 euros

Onglet: 12 euros

Bavette: 12 euros

Hereford/Angus Grain-Fed Uruguay

Ribeye (cœur d’entrecôte): 27,50 euros

Basse côte: 10 euros

Hereford/Angus/Zébu Grain-fed/Argentine

Ribeye (cœur d’entrecôte): 27,50 euros

Cœur de rumsteak: 11,50 euros

Maminha: 12,50 euros

Faux filet: 25,50 euros

Picanha: 20,00 euros

Bavette d’aloyaux: 18,50 euros

Argentine Grass-fed

Ribeye (cœur d’entrecôte): 19 euros

Porc ibérique

Carré porc ibérique maturation 30 jours: 26,50 euros

Avant on iberico (fausse pluma): 17 euros

Agneau de lait de Castille

Gigot: 16,90 euros

Agneau du Pays de Galles

Épaules sans os: 12,50 euros

Carré manchonné détalonné (French Rack): 26,50 euros

Porc EU

Filet mignon: 6,50 euros

Veau EU

Onglet: 12 euros

Ris de gorge: 25 euros

Filet mignon rosé: 20 euros