COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Nota bene

5 conseils pour négocier son salaire



Restez ouvert aux autres avantages, le salaire n’est pas le seul élément qui influe sur vos revenus et votre pouvoir d’achat. (Photo: Shutterstock)

Restez ouvert aux autres avantages, le salaire n’est pas le seul élément qui influe sur vos revenus et votre pouvoir d’achat. (Photo: Shutterstock)

La rémunération est de loin l’un des critères retenant le plus l’attention des candidats lors d’une recherche d’emploi. Focus sur les cinq conseils retenus par Paperjam pour négocier votre salaire.

1. Recherchez des informations

Cherchez des informations sur la situation financière de l’entreprise, sur les salaires pratiqués pour un poste équivalent au sein de la structure, mais également dans d’autres entreprises. Vous devez estimer votre valeur sur le marché pour bien négocier. Prenez également en compte la nature de votre poste, vos responsabilités.

2. Analysez vos besoins avec objectivité

Estimez vos besoins en prenant en considération le coût de la vie, les salaires sur le marché actuel, le niveau de formation et vos expériences professionnelles. Vous pourrez ainsi définir le salaire minimum que vous seriez prêt à accepter et votre salaire idéal.

3. N’oubliez pas les avantages annexes

Restez ouvert aux autres avantages, le salaire n’est pas le seul élément qui influe sur vos revenus et votre pouvoir d’achat. Certains employeurs proposent des voitures de fonction, des primes, des horaires flexibles ou des formations. Cela témoignera également d’une attitude positive, puisque vous apparaîtrez plus ouvert à la discussion.

4. Choisissez le bon moment pour négocier

Un mauvais timing peut jouer en votre défaveur, évitez les périodes de rush. Et faites savoir à votre employeur que vous souhaitez faire le point sur votre situation. L’entretien annuel est une bonne occasion pour aborder le sujet.

5. Adoptez la bonne attitude

Ne vous laissez pas submerger ni par l’enjeu ni par la frustration lors de l’entretien, la négociation n’est pas un combat, mais une opération de séduction. Montrez à votre employeur que cette négociation n’est pas un ultimatum, mais un projet à long terme.