POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Prêts immobiliers

3.155 garanties de l’État accordées depuis 1979



Depuis 40 ans, le montant total des garanties accordées par l’État se chiffre à 232,5 millions d’euros. (Photo: Shutterstock)

Depuis 40 ans, le montant total des garanties accordées par l’État se chiffre à 232,5 millions d’euros. (Photo: Shutterstock)

Face au refus d’une banque de leur accorder un prêt immobilier, les jeunes demandeurs peuvent se tourner vers la garantie de l’État concernant le logement, qui peut aider à garantir le prêt. Le montant total des garanties accordées se chiffre à plus de 232 millions d’euros.

Si les prix de l’immobilier au Luxembourg ne cessent d’augmenter d’année en année , depuis 1979, une loi d’aide au logement permet d’obtenir à l’État de garantir le prêt, selon certaines conditions.

Et depuis 40 ans, le montant total des garanties accordées se chiffre à 232,5 millions d’euros, a annoncé jeudi 5 septembre la ministre du Logement Sam Tanson dans une réponse parlementaire adressée au député Mars Di Bartolomeo . Au total, 3.155 garanties de l’État ont été accordées depuis l’introduction de cette mesure en 1979.

Jusqu’à 30% du prêt

Le député s’inquiétait qu’un «nombre non négligeable, surtout de jeunes demandeurs de prêt immobilier auprès d’un institut bancaire en vue de l’acquisition d’un logement, se voient refuser un tel crédit parce qu’ils ne disposent pas des moyens propres ni des garanties exigées».

Mais Sam Tanson a toutefois nuancé cette garantie de l’État, expliquant que «l’État ne garantit jamais le montant total du prêt hypothécaire d’un bénéficiaire, mais uniquement jusqu’à un montant maximum de 30% du prêt en question».