POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Travaux

1,5 milliard pour la mobilité en Wallonie



231858.jpg

Les travaux sur l’E411 à Sterpenich se termineront fin avril. Mais d’autres chantiers sont prévus d’ici 2024, notamment à Habay. (Photo: Sofico)

Le gouvernement wallon vient de lever le voile sur son plan Mobilité et Infrastructures 2019-2024. 1,5 milliard d’euros vont être investi durant cette période, dont plus de 215 millions en province de Luxembourg.

Sécuriser le réseau actuel et promouvoir la part modale de la mobilité alternative sont les deux ambitions révélées par le plan Mobilité et Infrastructures que la Région wallonne a dévoilé pour la période 2019-2024. 1,520 milliard seront investis dont 215.780.000 euros dans la province de Luxembourg.

Ce nouveau plan prend le relais du programme de 2016 à 2019 qui était doté de 640 millions. «Divers dossiers n’ont pas pu être totalement réalisés en raison d’études techniques, de demandes d’urbanisme ou d’intervention... Ils ont été reportés dans le nouveau plan», souligne la Région.

N4 et E411 concernées

Plusieurs chantiers intéresseront les travailleurs frontaliers qui rejoignent le Luxembourg par la route. Ainsi, un budget de 400.000 euros est prévu afin de sécuriser la Nationale 4 à hauteur de la Corne du bois des pendus (Attert) et de réhabiliter la seconde bande de la montée de la Côte rouge (Attert), non loin d’Arlon. 500.000 euros sont prévus à cette fin. À Arlon, un double rond-point devrait venir sonner le glas des feux tricolores au carrefour de la Spetz, lieu de passage vers Steinfort. 1,2 million d’euros sont prévus au budget wallon. 1,5 million sont aussi prévus pour une «priorisation de la N40 en faveur des bus entre le dépôt et le P+R de la gare».

Des travaux sont aussi prévus le long de l’E411. 3,5 millions serviront à la construction d’un pont d’accès vers le futur hôpital de Vivalia à Houdemont. Tandis que 2,2 millions ont été inscrits au plan afin de rénover et sécuriser l’échangeur de Habay.