BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

ATENOR LUXEMBOURG 

Workspace: répondre aux challenges immobiliers d’aujourd’hui



Le projet BuzzCity, sur le site Am Bann à Leudelange, jouit d’un emplacement remarquable et propice pour attirer les entreprises et les talents. Photo: Atenor

Le projet BuzzCity, sur le site Am Bann à Leudelange, jouit d’un emplacement remarquable et propice pour attirer les entreprises et les talents. Photo: Atenor

Avec un marché du travail très dynamique, la ville de Luxembourg se développe à une vitesse fulgurante. Une réalité qui n’est pas sans conséquences sur l’immobilier de bureaux. Raphaël van der Vleugel, Country Director chez Atenor Luxembourg, fait le point.

Quels challenges présente l’évolution actuelle des villes en termes d’immobilier?

Raphaël van der Vleugel: Aujourd’hui, les centres urbains sont de plus en plus saturés. Les entreprises ou habitants apprécient donc les endroits périphériques mais proches de la ville et offrant un accès aisé. À Luxembourg-ville, le taux de vacance des bâtiments est anormalement bas. Leudelange représente donc un bon compromis. Située au croisement des principaux échangeurs vers la France, la Belgique et l’Allemagne, à 10 minutes de la capitale, la zone est desservie par plusieurs lignes de bus et n’est pas soumise à l’engorgement de la ville, tout en restant urbaine. L’offre de services est étendue et on n’y est pas à l’étroit. Les espaces proposés permettent de construire des bâtiments innovants et confortables à prix attractifs.

À quoi ressemblent les bureaux du XXI e siècle?

RvV: Les bureaux modernes se veulent conviviaux et agréables, offrant beaucoup de visibilité et de lumière naturelle grâce à des façades ouvertes à 360 degrés tout en respectant les impératifs énergétiques. Ces nouveaux bâtiments sont flexibles et peuvent répondre aux contraintes de cloisonnement propres à chaque société. Ils sont composés d’espaces de travail inspirants, propices à la collaboration et aux échanges au sein et entre les entreprises. Ils sont ainsi adaptés à ces nouveaux modes de travail et font la part belle aux espaces de coworking.

RvV : Ils doivent avant tout respecter les normes environnementales inscrites dans la réglementation luxembourgeoise. Avant-gardiste, celle-ci met l’accent sur la classe énergétique, l’équilibre entre l’ouverture des espaces vitrés et le fait de pouvoir dompter les énergies. Eclairage naturel et abondant grâce aux grandes baies vitrées, sol-plafond, matériaux naturels, terrasses et passerelles apportant du bien-être aux usagers et de la convivialité en sont quelques-unes des caractéristiques principales. La plupart des bâtiments sont certifiés BREEAM, un standard international qui permet de calculer la performance environnementale d’un bâtiment.

Parlez-nous plus concrètement de votre projet BuzzCity à Leudelange ?

RvV : Nous développons actuellement BuzzCity sur le site Am Bann à Leudelange, qui jouit d’un emplacement remarquable et propice pour attirer les entreprises et les talents. Le projet est conçu comme un campus d’affaires et propose quatre immeubles de bureaux sur 16.800 m2, favorisant les connexions entre les lieux, les entreprises et les personnes pour stimuler l’interaction et la créativité. Les quatre bâtiments sont flexibles et disposent chacun de leur propre identité, de manière à pouvoir distinguer les sociétés qui s’y installeront. Ils communiquent entre eux par un système innovant de passerelles et de promenades. Eco-logique et smart, le projet répond aux normes les plus exigeantes en termes d’économies d’énergie et de gain d’exploitation. BuzzCity privilégie des approches durables, notamment en matière de collecte d’eau de pluie et proposera aussi des bornes de recharge pour véhicules électriques, favorisant par la même occasion le co-voiturage, la mobilité douce et l’usage des transports en commun.

La construction a débuté au printemps 2019 et la livraison est prévue au printemps 2021.

Le projet Buzzcity Atenor

1 / 2

Le projet Buzzcity Atenor

2 / 2

BuzzCity en résumé :

• 4 immeubles de 3.500 à 6.000 m2

• Espaces paysagers

• 346 emplacements de parkings intérieurs dont 12 pourvus de bornes de rechargement pour véhicules électriques

• 15 emplacements de parking extérieurs

Plus d’informations sur le projet BuzzCity ici .