BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Microtis

VEW: harmoniser la gestion RH grâce au digital



En ayant recours aux solutions de Microtis, le département RH de Voyages Emile Weber s’est considérablement facilité la vie.  © Emile Weber

En ayant recours aux solutions de Microtis, le département RH de Voyages Emile Weber s’est considérablement facilité la vie. © Emile Weber

Après avoir connu une forte croissance, notamment grâce à l’acquisition de plusieurs sociétés, Voyages Emile Weber (VEW) était confrontée à la nécessité d’harmoniser la gestion de ses ressources humaines. La digitalisation de la fonction a permis d’y parvenir, et de gagner un temps précieux. 

Voyages Emile Weber est l’un des grands acteurs du transport de personnes au Luxembourg et dans la Grande Région. Employant plus de 1.200 personnes et comptant 600 véhicules (autocars, bus, taxis), la société a développé des services de mobilité dans tout le pays. Elle dispose aussi d’une offre conséquente en matière de voyages de loisirs.

Au cours des dernières années, les Voyages Emile Weber ont connu une croissance importante. «Le personnel a doublé en l’espace de 10 ans, en partie grâce à l’acquisition de sociétés tierces», précise Tom Felten, Responsable RH. Ce développement s’est accompagné d’un important chantier d’intégration au niveau de la gestion des ressources humaines.

Des outils digitaux depuis 30 ans

Le département utilise des outils numériques depuis plusieurs années, mais la croissance rapide de la société l’a contrainte à renforcer la digitalisation de la fonction RH . «Il était indispensable de permettre une interconnexion entre les différents systèmes existants, ceux concernant le pointage des employés, la planification des chauffeurs, etc.»,  commente le responsable RH. «Nous avions besoin d’harmoniser tout cela en nous basant sur une seule plateforme.»

À cela s’ajoutent des contraintes réglementaires de plus en plus poussées, notamment par rapport à l’imposition des chauffeurs qui prestent à l’étranger, mais aussi aux spécificités des métiers exercés. «Nous devons nous aligner sur deux conventions collectives, l’une concernant les chauffeurs de bus, l’autre les taxis. Par ailleurs, certains salaires sont mensualisés, alors que d’autres sont des rémunérations à l’heure. Leur calcul constitue vite un sacré casse-tête», explique Tom Felten.

Du temps gagné pour d’autres aspects de la fonction

En ayant recours aux solutions Gesper Salaires et Gesper Personnel de Microtis, le département RH de Voyages Emile Weber s’est considérablement facilité la vie.

À présent, il dispose d’une seule base de données et une série d’opérations sont automatisées. «Pour les travailleurs prestant à l’étranger, le calcul des heures imposées ici et ailleurs était par exemple fait manuellement. Cette tâche nous occupait parfois pendant plusieurs semaines», poursuit Tom Felten. «Le programme le réalise désormais automatiquement, ce qui fait de nous des contrôleurs plutôt que des techniciens qui encodent des données et font des calculs. Par ailleurs, la protection des données personnelles est très importante pour nous, et cette solution nous aide à être à la pointe à ce niveau.»

Ce gain de temps est mis à profit pour explorer d’autres facettes d’un métier en pleine évolution. «Aujourd’hui, nous avons l’obligation de nous professionnaliser, d’être plus efficaces en utilisant des outils performants. Le défi est de l’être tout en conservant le côté familial que la structure veut préserver», estime Tom Felten. En effet, le gestionnaire RH est aujourd’hui souvent un modérateur, dont les qualités psychologiques sont importantes.

Devant à la fois défendre l’employeur et comprendre les salariés, il peut, grâce à la digitalisation d’un nombre important de ses tâches, consacrer plus de temps au relationnel et à l’humain.

Découvrez comment améliorer la gestion et l’administration des ressources humaines ICI .