POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

ÉLECTIONS EUROPÉENNES – KPL – d’Kommunisten (8/10)

«L’Union européenne doit être dissoute»



Gilbert Simonelli: «Quant aux mouvements croissants de fuite des populations en provenance des zones de guerre, non seulement l’Union européenne est incapable d’y répondre, mais elle en est en réalité la cause.» (Photo: Maison Moderne / Archives)

Gilbert Simonelli: «Quant aux mouvements croissants de fuite des populations en provenance des zones de guerre, non seulement l’Union européenne est incapable d’y répondre, mais elle en est en réalité la cause.» (Photo: Maison Moderne / Archives)

Dix partis présenteront des listes au Luxembourg. Tous nourrissent de grandes ambitions, mais les différences sont grandes entre ceux qui veulent plus d’Europe, ceux qui veulent la restructurer et ceux qui veulent la faire disparaître. Suite de cette série avec Gilbert Simonelli, candidat KPL – d’Kommunisten.

Quel est votre projet pour l’Union européenne?

Gilbert Simonelli.- «Le KPL est fondamentalement opposé à l’Union européenne. Celle-ci doit être dissoute. Nous souhaitons une Europe sociale, basée sur la solidarité et une plus grande coopération entre les peuples européens. Elle doit être au service des travailleurs et non du capital.

Pour quelles raisons souhaitez-vous la dissolution de l’Union européenne?

«Le fonctionnement de l’Union européenne n’est pas démocratique. Elle n’est pas réformable. Et nous sommes opposés à la domination économique, militariste et à l’exploitation néocoloniale. Or l’Union européenne a été fondée pour être au service des banques, des entreprises et du grand capital. Elle leur offre des conditions toujours plus favorables, aux dépens des travailleurs.

En outre, elle est constituée comme un bloc militaire qui, depuis le traité de Lisbonne, se réarme et attise les tensions dans les autres parties du monde. Quant aux mouvements croissants de fuite des populations en provenance des zones de guerre, non seulement l’Union européenne est incapable d’y répondre, mais elle en est en réalité la cause, notamment du fait des traités de libre-échange qui anéantissent les producteurs locaux et les forcent à fuir leur pays.

Dans ce cas, pourquoi présenter une liste aux élections européennes?

«Afin d’exposer nos idées au plus grand nombre lors de la campagne et pour permettre aux opposants à l’Union européenne de s’exprimer.»