LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Mobilité

Frontaliers

Un train sur deux sur la ligne Nancy-Metz-Luxembourg



278477.jpg

Un mouvement social a fortement perturbé le trafic sur la ligne de Nancy à Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Cela fait quatre jours que de fortes perturbations pénalisent les voyageurs de la ligne Nancy-Metz-Luxembourg. Ce lundi, la situation tend à se normaliser, même si seulement un train sur deux circule. Dès mardi, l’ensemble du réseau devrait être à nouveau opérationnel.

Les frontaliers français se rendant à Luxembourg ont encore dû faire preuve de patience ce lundi. En raison d’un mouvement social qui a débuté la semaine dernière, un train sur deux seulement circulait ce lundi. 

En effet, à la suite d’un accident survenu dans les Ardennes et qui a fait 11 blessés le 16 octobre, une partie du personnel a choisi d’appliquer son droit de retrait. Il s’agit d’une garantie pour le salarié de pouvoir arrêter le travail s’il estime être dans une situation de danger. La direction dénonce pour sa part le fait que les syndicats ont mis en place une grève déguisée.

Des billets remboursés

Les voyageurs lésés pourront se faire rembourser l’entièreté de leurs billets de train, qu’ils soient remboursables ou non. Le président de la SNCF Guillaume Pepy a d’ailleurs annoncé la création d’un fonds d’indemnisation d’un million d’euros pour les voyageurs qui ont subi des «dommages exceptionnels». Cela concerne notamment ceux qui ont été contraints d’acheter de nouveaux billets de train ou de patienter une nuit à l’hôtel.

La circulation devrait reprendre normalement dès ce mardi.