BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

EY

Tourner le rôle des fonctions financières vers le futur



 Robert White, Real Estate Partner, et Laurent Capolaghi, Partner, Private Equity Leader,  EY Luxembourg. Ernst & Young Services SA

Robert White, Real Estate Partner, et Laurent Capolaghi, Partner, Private Equity Leader,  EY Luxembourg. Ernst & Young Services SA

Sélectionner la bonne combinaison de prestataires de services qui savent comment servir le secteur, comprendre l’environnement local et assurer la liaison avec le régulateur et les autorités luxembourgeoises, pour permettre aux gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs de se consacrer à l’essentiel.

Ce sont tous les enjeux que la plateforme Managed Services d’EY vise à relever au sein d’une interface unique. Suite de l’interview avec Laurent Capolaghi, Partner, Private Equity Leader, et Robert White, Real Estate Partner, Market Leader de EY Luxembourg pour évoquer les spécificités de l’alternative à Luxembourg.

Robert, dans notre précédente interview, nous nous sommes concentrés sur l’alternatif en général, sur votre secteur de prédilection, Real Estate, quels sont les enjeux de Managed Services

Robert White: Dans le secteur Real Estate, aujourd’hui, nous parlons effectivement de grands groupes multinationaux, qui opèrent dans une multitude de juridictions et doivent faire face aux régimes physiques de ces juridictions, aux régimes réglementaires de ces juridictions, et bien sûr aux régimes physiques et réglementaires des investisseurs. Une plateforme de services de gestion permet donc au gestionnaire de s’affranchir de toutes ces complexités.

Laurent, qu’en est-il pour Private Equity ?

Laurent Capolaghi: Je pense que la complexité comptable est un point crucial pour le capital-investissement. Les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs sont soumis à un examen réglementaire spécifique, comme l’exige la directive, et la plateforme de services de gestion peut également être utilisée pour aider les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs dans la surveillance globale de la fonction d’évaluation, qui est une fonction-clé d’un gestionnaire de fonds d’investissement alternatifs. En d’autres termes, il s’agit d’aider les gestionnaires non seulement à se conformer à la directive en soi, mais aussi à structurer la surveillance tout au long du processus d’évaluation, c’est-à-dire de l’acquisition d’un investissement, de l’évaluation périodique de cet investissement, jusqu’au désinvestissement de cet investissement tout au long du cycle.

Qu’apporte ce nouveau service à la fonction financière?

Robert: Je pense que le concept de Managed Services, et l’offre qu’il porte, est parfaitement aligné avec une vision moderne du rôle des fonctions financières. Ainsi, la fonction financière de toute organisation sérieuse devrait principalement être tournée vers l’avenir pour aider les organisations à prendre de meilleures décisions.

Or, il est très difficile de le faire si vous êtes presque entièrement occupé par les rapports historiques réglementaires de routine. Maintenant, avoir la capacité de relier votre fonction financière avec une suite complète d’experts sur toute la gamme de services dont elles ont besoin, cela permet aux organisations, de manière rentable et efficace en termes de risques, de faire la transition vers ce qu’elles attendent de leurs fonctions financières.

Retrouvez la première partie de cette interview sur Paperjam .

Plus d’informations sur Managed Services dans l’alternatif sur la page dédiée .