BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Spuerkeess

Spuerkeess et la science pour plus de durabilité



Spuerkeess et la science pour le développement durable. S. Piyaset

Spuerkeess et la science pour le développement durable. S. Piyaset

Depuis deux ans, Spuerkeess travaille en lien avec Kim Schumacher, un conseiller scientifique expert en durabilité. Avec son aide, la Banque a mené ses propres recherches. Kim Schumacher nous en dit plus sur les solutions que nous pouvons adopter pour réduire notre empreinte carbone.

Depuis deux ans, vous êtes le Conseiller scientifique de Spuerkeess en développement durable. Quel a été le premier conseil que vous lui avez donné?

Kim Schumacher: J’ai commencé à collaborer avec Spuerkeess lors d’une conférence sur les crédits et les risques climatiques fin 2019. Cet événement a constitué la pierre angulaire de liens étroits autour de l’intégration des principes de la finance durable et des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans les opérations bancaires et d’investissement quotidiennes. Au cours de ces deux dernières années, j’ai réalisé plusieurs analyses sur les éventuels risques environnementaux ou climatiques, susceptibles d’affecter les opérations ou les portefeuilles de Spuerkeess, et j’ai contribué au développement de plusieurs outils internes destinés à évaluer et gérer ces risques de la façon la plus adéquate possible. En outre, je fournis des conseils et dispense des formations.

En quoi consiste la finance durable et quelles sont les dernières tendances?

Kim Schumacher: La finance durable représente un changement radical de paradigme quant au mode de fonctionnement des secteurs financiers et bancaires à l’avenir. À l’heure où le changement climatique et la dégradation de l’environnement se poursuivent, les gouvernements et les entreprises cherchent des solutions pour promouvoir le développement durable à l’échelle mondiale. Les dernières tendances dans le domaine de la finance durable concernent l’accroissement de la transparence à propos des impacts négatifs des activités économiques sur le climat et l’environnement, la promotion du développement durable à l’échelle locale et mondiale et la lutte contre l’écoblanchiment.

Où nous situons-nous au niveau international?

Kim Schumacher: Spuerkeess obtient de très bons résultats, tant au niveau national qu’international. D’ailleurs, Spuerkeess a été récompensée lors des premiers Sustainable Finance Awards 2021 (Global Finance). L’écoblanchiment est devenu un problème majeur dans le domaine de la finance durable. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’UE est en train de développer des cadres réglementaires plus stricts autour des activités ESG. Bon nombre d’institutions financières et de prestataires de services ESG ont présenté des allégations beaucoup trop optimistes qui sont souvent difficiles à vérifier.

Avez-vous des conseils de durabilité à nous donner?

Kim Schumacher: Les produits de consommation de la vie quotidienne, allant des produits alimentaires jusqu’aux articles ménagers courants, représentent un domaine où la durabilité peut être renforcée assez facilement. Les actions qui consistent à choisir des produits alimentaires sans emballage superflu, ou à réduire l’utilisation d’emballages en plastique ou de papier aluminium, sont très efficaces, sans compter les mesures phares, notamment éviter les déplacements inutiles en voiture, utiliser les transports publics ou le vélo, réduire la consommation excessive d’eau, recycler, ou consommer moins de viande et davantage d’aliments d’origine végétale.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Kim Schumacher: Je vous en prie.

 

À propos du Blog:

Découvrez «Pourquoi est-ce important?» de Spuerkeess en cliquant ICI .

Je souhaite prendre contact avec Spuerkeess Conseil Aides et Financement. Cliquez ICI .