BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

WIDOO

La résistance face au changement dans les achats



La clef de réussite de tout projet de transformation au sein d’une entreprise est de ne pas sous-estimer la résistance au changement. (Photo: Canva)

La clef de réussite de tout projet de transformation au sein d’une entreprise est de ne pas sous-estimer la résistance au changement. (Photo: Canva)

Les différentes crises successives économiques et sanitaires de ces dix dernières années sont de plus en plus rapprochées et obligent de ce fait les entreprises à s’adapter à ces changements de manière rapide et agile. La dernière crise sanitaire en est le meilleur exemple.  De ce fait, les directions achats doivent s’adapter rapidement et faire face à différentes formes de résistances au changement.

Le processus achat suit souvent une méthodologie routinière mais sécurisante avec une base fournisseurs fidèle et solide. La mission principale du département achat étant de répondre aux besoins des utilisateurs finaux en obtenant les meilleures conditions possibles (délais de livraison, prix, qualité des produits, etc.).

Les utilisateurs finaux ont eux-mêmes de nombreuses attentes et habitudes, et rédigent ainsi leur cahier des charges. Ces exigences, si elles ne sont pas comblées, peuvent engendrer l’échec d’un achat même très bien négocié. Pour ces raisons, il paraît parfois compliqué de changer un produit, un fournisseur…

Et pourtant, la crise sanitaire du Covid que nous traversons a entraîné des ruptures d’approvisionnement, une augmentation du prix de certains produits… Nos modes de consommation, eux aussi, ont évolué. Pour beaucoup, et souvent quel que soit le secteur, les données ont changé. Dans beaucoup d’entreprises, les stratégies ont évolué ou vont devoir évoluer, et quelquefois, très vite.

Les directions achats vont donc devoir «s’adapter», repenser leur mode de fonctionnement. Mais comme dans tout département d’une entreprise, ils doivent faire face aux différentes formes de résistance au changement. Il est primordial d’identifier ses résistances et de mettre en place une démarche de communication auprès de ses clients internes.

Pour contrer la résistance au changement, commençons par comprendre ses mécanismes.

Voici les 5 principales raisons de résistance au changement 

1.     Une mauvaise compréhension du sens du changement

Si les collaborateurs ne comprennent pas les raisons du changement, vous pouvez vous attendre à des résistances. Surtout lorsqu’ils utilisent le produit depuis de nombreuses années et le considèrent comme bon.

2.     La peur de l’inconnu

C’est la raison la plus courante de la résistance au changement. Pour faire en sorte que vos équipes changent leurs habitudes, il faut qu’elles comprennent que ce qui est vraiment risqué, c’est de ne rien changer.

3.     Un manque de formation

Toute transformation nécessite une évolution dans les compétences.

4.    L’absence de consultation

Il est indispensable d’impliquer vos collaborateurs, ils résistent moins aux changements quand ils y participent.

5.     La peur de perdre un avantage

Le collaborateur peut considérer que le changement amènera à une situation dégradée ou lui fera perdre un avantage. Prouvez-lui qu’il a tout à y gagner.

Afin d’engager les changements utiles à l’amélioration de la performance de l’entreprise, il est nécessaire de procéder par étape.

Débloquer les résistances en 3 étapes

1-    Étape 1 : Acculturer

> Expliquer pourquoi

Trop souvent, les projets sont imposés à des personnes qui ne s’y attendaient pas. Communiquez et ce, dès le début du projet! Expliquez pourquoi un changement doit opérer, associez les acteurs du changement au projet et donnez-leur un pouvoir de peser dans les décisions. Demandez-leur un avis, proposez-leur des options, etc.

>  Expliquer comment

Visualiser la méthodologie et les étapes à suivre permet de rassurer les collaborateurs.

2-    Étape 2 : Former et accompagner 

À présent, il s’agit de rassurer et faire monter en compétences les collaborateurs qui craignaient d’être «dépassés» par le changement. Proposez-leur des formations ou des contenus d’apprentissage simples et ludiques pour les aider.

3-    Étape 3 : Demander un feedback

En leur demandant leur retour, vous prouvez que le changement ne s’impose pas à eux et qu’ils en sont les acteurs. Et leur retour vous est indispensable car ils sont les utilisateurs finaux et les plus à même de juger de la qualité d’un produit ou service.

  

«Nous ne sous-estimons jamais la résistance au changement.»

Widoo est le premier groupement d’achats collaboratif du Luxembourg. Notre objectif est de mutualiser les besoins de centaines d’entreprises afin d’obtenir ensemble de meilleures conditions d’achat.

Widoo s’appuie sur son partenaire GCP Consulting pour former l’ensemble de ses collaborateurs à la gestion du changement.

Devenir membre de Widoo, c’est aussi l’opportunité de changer sa manière de gérer ses achats. C’est pourquoi Widoo offre un accompagnement, un service personnalisé et une assistance à chaque étape.

Envie d’en savoir plus sur Widoo? Contactez-nous à cette adresse  [email protected]