POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

«Investir dans la formation»



Jacques Pierre René Reiter: «Ma vision de l’entreprise est celle d’une entreprise qui a comme but l’optimisation de ses ressources.» (Photo: Adem)

Jacques Pierre René Reiter: «Ma vision de l’entreprise est celle d’une entreprise qui a comme but l’optimisation de ses ressources.» (Photo: Adem)

Paperjam et l’Adem présentent un jeune demandeur d’emploi dans le cadre du programme de la Garantie pour la jeunesse. Un moyen de découvrir les «talents cachés du Luxembourg» et ce qu’ils peuvent apporter aux entreprises.

Nom: Reiter

Prénoms: Jacques Pierre René

Âge: 23

Emploi recherché: juriste d’entreprise, assistant juridique

Expériences professionnelles:

«Juriste dans le domaine des fonds d’investissement (BCEE) et dans le domaine du droit des obligations, du travail et des sociétés.

Cursus: «Bachelor académique en droit

Compétences techniques:

«Mon bachelor en droit académique fait en sorte que j’ai un panel diversifié de compétences dans les différents domaines du droit, comme le droit du travail, le droit des affaires, le droit des obligations ou le droit fiscal.

Ce que je peux apporter à l’entreprise:

«Mon excellente capacité d’analyse, de raisonnement, mon bon sens de l’organisation et une forte aptitude à m’adapter et à apprendre me permettent d’apporter du support dans différents domaines du droit ainsi que dans le domaine de l’administration et d’être le plus efficace possible.

Centres d’intérêt:

«Mes centres d’intérêt tournent autour des thèmes suivants: multimédia (photographie/musique), sports et actualités. Cependant, mon esprit ouvert fait que je ne me limite pas uniquement à ces sujets.

Ma vision de l’entreprise:

«Ma vision de l’entreprise est celle d’une entreprise qui a comme but l’optimisation de ses ressources et d’une entreprise qui investit dans la formation de ses employés afin de les rendre les plus efficaces possible.»

Les entreprises intéressées par les profils présentés peuvent contacter le service Employeur de l’Adem via [email protected] avec comme objet du mail «Paperjam».