POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Investissement en Wallonie

De la pharmacie aux parcs de loisirs



durbuy_adventure_cc.jpg

Le parc Durbuy Adventure propose une multitude d'activités de plein air. Marc Coucke ambitionnerait d'orienter ces activités et celles de La Petite Merveille vers le tourisme durable. (Photo: Licence CC)

Marc Coucke, milliardaire belge, rachète Durbuy Adventure et La Petite Merveille, deux parcs de loisirs situés entre Liège et Bastogne.

La nouvelle, annoncée par la chaîne wallonne TV Lux ce week-end, a été confirmée ce mardi par Joseph Charlier, fondateur et CEO de Durbuy Adventure, un parc de loisirs réunissant une soixantaine d’activités liées au sport et aux séminaires d’entreprises ainsi qu’un village gaulois.

«C’est bien Marc Coucke qui reprendra mes parts», a-t-il affirmé à L’Écho. «Nous sommes désormais dans la phase finale du deal», qui devrait être officiellement signé le 18 février selon TV Lux. Une vente qui s’est fait attendre puisqu’un repreneur était désiré depuis 2010. «Nous avons pris tout notre temps parce que nous recherchions quelque chose de solide, un projet ambitieux et là, c’est vraiment une opportunité de rêve», assure Joseph Charlier à l’Écho.

Marc Coucke investit en Belgique

Durbuy Adventure, qui attire près de 400.000 visiteurs chaque année, sera racheté au même titre qu’un autre parc tout proche, La Petite Merveille, plutôt orienté classes vertes et sorties pédagogiques. L’idée de Marc Coucke étant de recentrer les activités des deux domaines, qui comptent 130 employés, sur le tourisme durable. Le repreneur s’intéresserait d’ailleurs également au domaine de Hottemme, un parc de 150 hectares détenu par la Région wallonne et en vente depuis plusieurs années.

Peu connu au Luxembourg, Marc Coucke est une véritable figure du monde de l’entreprise en Belgique. Fondateur du groupe Omega Pharma à 22 ans, cet homme d’affaires originaire d’Ostende en a fait une multinationale dédiée aux médicaments sans ordonnance et aux produits de soin et de santé vendus en pharmacie. Une affaire qu’il a vendue début 2015 pour 3,6 milliards d’euros à Perrigo, l’un des cinq groupes mondiaux du secteur.

Depuis ce fabuleux coup, l’homme d’affaires multiplie les investissements en Belgique: Pairi Daiza (parc animalier), Mithra (santé féminine et contraception), Volta Ventures (fonds de capital à risque finançant les start-up technologiques), Pharco (produits pharmaceutiques) ou encore Ecuphar (médicaments vétérinaires) et Embracelet (montre intelligente pour les seniors).