ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Marc Devillet (CEO - Autopolis)

«Un véritable intérêt pour les modèles hybrides»



dsc_1105.jpg

Marc Devillet: «Notre force est de proposer tout au long de l’année des nouveautés sur une gamme constituée de 11 marques différentes.» (Photo: Autopolis)

Autopolis représente à lui seul 10% des ventes de voitures au Luxembourg. Durant l’Autofestival qui se tient du 26 janvier au 4 février, 15.000 personnes devraient pousser la porte du concessionnaire multimarque situé à Bertrange.

L’Autofestival démarre ce week-end, un temps fort dans l’année?

Marc Devillet. – «Tout à fait. L’Autofestival est la période de l’année la plus importante pour nous. Nous attendons 15.000 visiteurs en 10 jours. Notre organisation est très rodée afin de satisfaire au mieux les attentes de nos clients qui pourront profiter de réductions importantes selon les modèles et les marques. 

Autopolis a écoulé 6050 véhicules en 2018. Photo: Autopolis. Photo: Autopolis.

Autopolis a écoulé 6.050 véhicules en 2018. (Photo: Autopolis)

Je pense vraiment que ça reste le meilleur moment de l’année pour acheter une voiture.

En 2018, l’électrique connaît une timide progression, que constatez-vous sur le terrain?

«Durant l’Autofestival, nous disposons de 150 véhicules pour les essais clients, dont le modèle électrique Hyundai Kona EV. Les gens sont très intéressés. Les essais sont très nombreux, mais le prix de l’électrique peut encore constituer un frein aujourd’hui.

Notre volume de ventes pour les modèles hybrides est en hausse.

Marc Devillet, CEO d’Autopolis

Le nombre de voitures disponibles sur le marché reste encore faible et je pense aussi que les clients sont en attente d’un message politique concernant la prime d’achat. Néanmoins, le marché évolue très fort. Notre volume de ventes pour les modèles hybrides est en hausse, il représente entre 10 et 20% des ventes. Il y a un véritable intérêt pour ces modèles qui rassurent quelque peu sur le risque de tomber en panne en cas de batterie insuffisante.

Les demandes de nos clients se tournent davantage vers les SUV. Les contrats pour des modèles «essence» sont en augmentation tandis que le diesel chute.

Il y a 16 ans, vous lanciez votre concept multimarque, votre modèle est toujours porteur?

«L’an passé, notre volume de ventes a dépassé les 6.000 véhicules. Nous représentons 10% des ventes de véhicules au Luxembourg. Autrement dit, une voiture sur 10 est immatriculée et vendue chez Autopolis.

Autopolis à Bertrange. Photo: Autopolis

Autopolis à Bertrange. (Photo: Autopolis)

Autopolis est un concept unique au Luxembourg que nous avons mis en place en 2003. Notre force est de proposer tout au long de l’année des nouveautés sur une gamme constituée de 11 marques différentes. Elle réside également dans notre volonté de proposer un niveau de service des plus exigeants pour nos clients.»