COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

LANGUES ET TENDANCES

Quand apprendre une langue rime avec plaisir



267449.jpg

Quand apprendre une langue rime avec plaisir. (Photo: BERLITZ)

Pour les enfants et étudiants luxembourgeois, l’heure de la rentrée a sonné. Pour de nombreux adultes, désireux notamment d’approfondir leurs connaissances linguistiques, septembre coïncide aussi avec un retour sur les bancs de l’école. Mais pas question que cet apprentissage soit ennuyeux.

Les plus jeunes ne sont pas les seuls à reprendre le chemin de l’école. Chaque année, au Grand-Duché, des milliers d’adultes se forment dans des secteurs variés. Parmi ceux-ci, les langues occupent une place de choix. Dans un pays multiculturel tel que le Luxembourg, la plupart des travailleurs doivent en effet maîtriser plusieurs langues pour pouvoir communiquer avec leurs collègues ou clients. Dans ce contexte, nombreuses sont les entreprises qui proposent des formations linguistiques.

Apprendre une langue naturellement

À l’âge adulte toutefois, il n’est pas toujours évident de retourner à «l’école», d’accorder une partie de son temps de travail à quelque chose que l’on n’aime pas forcément ou encore de faire ses petits devoirs à la maison. Conscient de ces enjeux, Berlitz a développé une approche pédagogique ludique et sur-mesure.

Pas question d’apprendre par cœur des listes de vocabulaire ou de passer un cours entier sur des exercices grammaticaux. L’école de langues propose une approche conversationnelle, conjuguant enseignement vivant et actif. «La formation est axée sur le dialogue et les échanges, la grammaire est apprise de façon intuitive», explique Linda Branig, Directrice commerciale & marketing de Berlitz language & business training. «L'enseignement est dispensé par des professeurs de langue maternelle, dans la langue cible. Grâce à cette immersion, les progrès sont plus rapides et l’apprenant dispose de la confiance nécessaire pour communiquer sans complexes dans la langue étrangère.»

La formation est également centrée sur vos propres objectifs, sur les compétences dont vous avez réellement besoin pour évoluer professionnellement.

Comme un cours de tennis ou un atelier de peinture

À la manière d’une activité que l’on pratique durant son temps libre, les cours peuvent être dispensés lors de modules de longue durée. «Ce type de session, déployée sur un trimestre ou plusieurs, permet au collaborateur de concilier vies privée et professionnelle et de mieux gérer son temps de travail. Il lui suffit de bloquer chaque semaine une heure ou deux pour assister à sa formation alors que dans le cas de cours intensifs , il devrait y consacrer une semaine entière, ce qui n’est pas toujours envisageable à certains postes ou dans certaines situations familiales», analyse Linda Branig.

Les formations étalées dans le temps présentent aussi l’avantage, pour l’apprenant, de rester en contact avec la langue de façon récurrente. «Le collaborateur a davantage le temps de ‘se faire l’oreille’, il peut pratiquer chaque semaine et ainsi progresser à son rythme.»

Afin de permettre aux apprenants d’évoluer plus rapidement, Berlitz propose dès cette rentrée scolaire une nouvelle formule associant cours en face à face et e-learning. Cette combinaison doit permettre de dégrossir la matière avant de se rendre au cours, à travers une plateforme web interactive, dotée d’outils innovants tels que des vidéos ou un entraîneur de prononciation. «De cette manière, on peut, avec le professeur, consacrer plus de temps à la pratique de la langue ou à la révision de points qui ont été moins bien compris.»

Découvrez le cours de langue adapté à vos besoins . Berlitz est en mesure de mettre en place, dans votre entreprise, la formation linguistique désirée dans un délai d’une semaine.

Vecteur de compétitivité, l’éducation non formelle est encouragée par le gouvernement luxembourgeois, à travers la mise en place d’offres de formation et d’incitatifs financiers pour les entreprises. Selon les données publiées par l’Observatoire de la formation et l’INFPC, 57,5% des salariés du secteur privé bénéficient d’une formation professionnelle continue. Les entreprises, de leur côté, y consacrent en moyenne 2,5% de leur masse salariale.

Quand apprendre une langue rime avec plaisir. BERLITZ

1 / 2

Quand apprendre une langue rime avec plaisir BERLITZ

2 / 2