POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Sécurité routière

La police contrôlera préventivement les motor-homes



256736.jpg

Pour des vacances sereines, mieux vaut faire contrôler son moyen de transport. (Photo: Shutterstock)

C’est une première: jeudi, à Bertrange, la police de la route proposera de contrôler préventivement votre motor-home avant de vous lancer sur la route des vacances. Caravanes et remorques sont aussi les bienvenues.

Un motor-home trop lourd ou dans lequel le mobilier est mal arrimé suffit pour que les vacances se transforment en drame.

Chaque année, la police déplore de contrôler trop de véhicules surchargés ou aux pneus élimés. Tout comme elle constate encore trop d’accidents qui auraient pu être évités avec un minimum de prudence.

«Ce que nous voulons, c’est rendre service, et que les gens passent de très bonnes vacances. En toute sécurité», explique la police de la route. Qui, jeudi 1er août, de 9h à 13h, rue du Chemin de fer à Bertrange, proposera de contrôler les motor-homes de manière préventive.

«Nous vérifierons le poids, l’arrimage des objets, les papiers, les pneus... Pour que tout soit parfaitement en ordre. C’est un service gratuit, évidemment, et il n’y a pas besoin de réserver. Les propriétaires de caravanes et de remorques peuvent aussi se présenter», poursuit la police. Qui espère ainsi «moins d’accidents et moins de PV à dresser. Tout le monde y gagnera.»

Faire évoluer le permis B

À la Fédération luxembourgeoise de motor-homes, on trouve cette initiative positive. Mais on regrette d’avoir été informé tardivement. «Nous aurions aimé le savoir au moins un mois avant afin de prévenir nos membres via notre newsletter», souligne Raymond Schmit, en charge des relations internationales. «Ici, c’est trop tard, car la plupart de nos membres sont déjà partis en vacances.»

Néanmoins, la Fédération en profite pour rappeler que le problème ne tient pas tant au poids des motor-homes qu’à la classification des permis de conduire. «Cela fait longtemps que notre fédération et la fédération internationale demandent que le permis B soit revu. Il permet de conduire un véhicule jusqu’à 3,5t. Mais avec un petit mobile home, les gens dedans, deux chaises et une table, on arrive à ce poids. Il faut selon nous relever l’autorisation jusqu’à 5t», développe Raymond Schmit. Selon la fédération, cela n’aurait aucune conséquence sur la sécurité.

900 dépannages de l’ACL lors de l’été 2018

L’Automobile Club du Luxembourg (ACL) a pour sa part appris l’organisation de ce contrôle préventif via les médias. «Nous organisons pour notre part un contrôle préventif avant l’hiver et proposons un check-up à tarif réduit à nos membres pour leur voiture avant les vacances», indique Samantha Barbier, la porte-parole de l’ACL. Pas question donc de concurrence à ce niveau.

Mais si les dépannages estivaux diminuent, cela soulagera les équipes de l’ACL. «Au cours de l’été 2018, nous avons mené 900 dépannages en Europe», souligne encore Samantha Barbier.

Pour rappel, pour devenir membre de l’ACL, il faut soit résider au Luxembourg, soit être frontalier. «La raison est simple: le rapatriement du véhicule en panne se fait jusqu’au Luxembourg. Si on habite trop en dehors du pays, cela n’est plus avantageux», termine la porte-parole.

L’ACL propose deux abonnements: l’un vous couvre sur les routes nationales, l’autre dans l’ensemble de l’Europe.